En deux jours, deux accidents font une vingtaine de morts à Mamou

Vingt quatre heures après le drame survenu mercredi sur l’axe Mamou Faranah, ayant coûté la vie à 17 personnes dont 3 comédiens, c’est un autre accident qui vient de se produire dans la même préfecture, faisant 6 morts.

Selon des informations en provenance de Mamou, ce nouveau cas d’accident s’est produit jeudi matin à la suite d’une collision entre un taxi en partance pour le marché hebdomadaire de Gnagara (une sous préfecture de Mamou) et un véhicule VA du Ministère des finances qui a causé cet autre accident tragique. Le drame se serait produit  dans le district de Boohwal situé à 8 kilomètres du centre ville de Mamou sur la route Mamou-Dabola. Le bilan fait état de 6 morts et 8 blessés admis à l’hôpital préfectoral de Mamou.

L’accident d’hier s’est produit entre Ourékaba et Kouloundala au PK47. C’est un minibus qui quittait Kissidougou pour Conakry qui est entré en collision avec un camion qui a laissé son couloir.

En deux jours, ces deux accidents ont fait 23 morts et plusieurs blessés. A l’hôpital préfectoral de Mamou, c’est la compassion et la consternation. Parents et amis ont pris d’assaut les locaux, l’heure est à l’identification dles corps des victimes.

Ce drame relance le débat sur l’insécurité routière dont les principales causes sont la défectuosité des engins roulants, l’imprudence des conducteurs qui roulent souvent à tombeau ouvert, mais aussi  la dégradation du réseau routier.

Ibrahima Sory Camara, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.