AG des magistrats : Pourquoi la crise à la Cour Constitutionnelle n’a pas été évoquée ?

L’Association des magistrats a tenu son assemblée générale ce vendredi 21 Septembre à Conakry. Bien ce point figurait à l’ordre du jour, la question de la crise institutionnelle à la Cour Constitutionnelle qui fait la Une de l’actualité nationale n’a pas été évoquée. Pourquoi ?

Mamadou Aliou Thiam Président de la Chambre administrative de la Cour Suprême et Président des Magistrats de Guinée donne les raisons.

« La majorité a décidé que cette question ne doit pas être discutée au cours de cette assemblée générale. Le point figurait dans le communiqué, qui était un résumé de l’ensemble des avis qui ont été communiqué à l’ensemble des membres de l’Association des magistrats. Et puisque ‘il y a trop de communiqués pour qu’on de réunisse et on en parle, pour qu’on ait une opinion unique.

Les questions qui devront être posés, ont été discutées. Mais après mure réflexion, la question doit pas être discuté au cours de cette assemblée générale.

Elle nous intéresse, elle nous concerne mais nous avons décidé de ne pas en faire un débat public » estime ce magistrat.

Pendant ce temps, de nombreux guinéens s’inquiètent de la tournure que prend cette crise et s’interroge sur l’agenda caché de la destitution de Kéléfa Sall.

Ibrahima Sory Camara, www.kababachir.com

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.