Zotac Zbox Pico PI225 : le PC au format carte de crédit

Loin des Magnus surpuissants récemment testés, ce nouveau mini-PC de chez Zotac fait partie de la gamme “Pico” et se veut une solution complète sous Windows 10, dans un format ultra-compact. Un ordinateur qui tient dans la poche : voilà la promesse du PI225.

CARACTÉRISTIQUES

  • ProcesseurIntel Celeron N3350
  • Mémoire4 Go
  • Chipset graphiqueIntel HD Graphics
  • EcranNA
  • Disque dur32 Go
  • Lecteur optiqueNA

Voir plus de caractéristiques ▸

ERGONOMIE

Quand on vous dit que le Pico PI225 tient dans la poche, ce n’est pas une façon de parler : c’est tout simplement le mini-PC le plus compact que nous avons eu l’occasion de tester jusqu’ici. Jugez plutôt : 9,5 cm de long, 6,4 cm de large, une épaisseur de 8 mm, le tout pour 77 g. Vous aurez donc tôt fait de l’oublier dans le fond d’un sac ou dans la poche intérieure d’un manteau. Cela dit, pour profiter d’une expérience complète, il faut faire avec un petit hub présent dans la boîte, qui ajoute au Pico PI225 un port HDMI et deux ports USB 3 Type-A déportés, le tout se connectant sur l’un des trois ports USB Type-C du boîtier. Il est indispensable pour connecter le PC un écran moderne. À noter : il s’agit d’USB Type-C 3.0 et non pas 3.1, et la compatibilité Thunderbolt 3 n’est pas au rendez-vous. Dommage.

La connectique est donc limitée : en plus des 3 ports USB Type-C, on trouve un port micro-USB qui sert à alimenter le PC, et un lecteur de carte microSD. Ce PC étant alimenté en micro-USB, il est possible d’utiliser une batterie externe pour le faire fonctionner, histoire d’être 100 % nomade. Pour l’audio, le produit étant dépourvu de prise jack, il faudra connecter un casque ou des écouteurs sans fil, ou encore passer par l’un des ports USB. Côté connectivité, le Pico PI225 est compatible avec le Bluetooth 4.2 et le Wi-Fi AC.

Le design de ce mini-PC est des plus sobres. Entièrement noire, la coque profite d’un traitement “rayure” agréable au toucher et la qualité de construction est impeccable. On pourra retirer 4 vis pour accéder à une partie de la carte mère, mais il est toutefois impossible de changer quoi que ce soit.

La compacité du Pico PI225 est donc son énorme point fort, mais de cela découle un défaut très gênant : la température qu’il dégage lorsqu’il est un tant soit peu sollicité. Dépourvu de système de ventilation, le produit chauffe pour ainsi dire tout le temps, pouvant monter à plus de 56 °C sur le dessus et presque 51 °C en dessous. Il devient alors presque dangereux de le prendre en main.

Enfin, notons que le Pico PI225 consomme peu : seulement 1 W en veille, 6,7 W sur le bureau Windows 10, 9,2 W en lecture de vidéo et 11 W sous Chrome.

À l’intérieur du Pico PI225, on trouve un processeur Celeron N3350 (2 cœurs, fréquence de 1,1 GHz), 4 Go de mémoire vive en LPDDR3 et 32 Go de stockage eMMC. En d’autres termes, le minimum syndical ou presque pour un mini-PC faisant tourner Windows 10… mais pas beaucoup plus. À l’usage, le Pico PI225 s’est ainsi montré particulièrement poussif, lent et peu réactif, le processeur restant toujours à sa fréquence de base de 1,1 GHz. Nos tests habituels (conversion audio et vidéo, compression de fichiers, retouche photo, calcul 3D) ont donné de très mauvais résultats ; le mini-PC a notamment mis plus de 6 min 30 pour convertir en AAC un double album à partir d’iTunes (contre 3 min 21 sur un Acer Spin 1 équipé du même CPU).

Pas vraiment taillé pour le multitâche, le Pico PI225 peut faire office de PC pour de la bureautique très simple, pour regarder une vidéo ou pour surfer sur le web, mais surtout pas en même temps. Bref, l’usage reste très limité : il ne faudra pas être exigeant ni espérer faire autre chose que du très basique…

POINTS FORTS

  • Ultra compact et léger.
  • Un micro-PC prêt à l’emploi.
  • Hub USB-A/HDMI fourni.

POINTS FAIBLES

  • Chauffe beaucoup trop.
  • Pas de Thunderbolt 3.
  • Performances trop limitées.

CONCLUSION

Au premier coup d’œil, le format du Pico PI225 séduit et impressionne : difficile de croire qu’il y a un PC complet dans ce tout petit boitier pesant moins de 80 g ! Solution “clé en main” intégrant Windows 10 et tout le nécessaire pour connecter clavier, souris et écran, ce “micro-PC” montre cependant trop vite ses limites : ses performances au rabais et la température bien trop élevée du boîtier en font, à l’usage, un produit difficilement recommandable.

https://www.lesnumeriques.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.