Zimbabwe: Mugabe révèle comment sa «relation adultère» avec Grace a commencé

L’ancien président zimbabwéen Robert Mugabe aurait révélé comment sa « relation adultère » avec sa femme Grace avait commencé, affirmant qu’il l’avait « simplement saisie et embrassée » alors qu’elle était encore sa secrétaire et « elle n’a pas résisté ».

Selon New Zimbabwe.com, cela s’est produit alors que sa défunte épouse, Sally Mugabe, luttait contre la maladie. Le nonagénaire a révélé cela en s’adressant aux personnes en deuil lors des funérailles de sa belle-mère, Idah Marufu, à la maison du toit bleu de l’ancienne première famille à Harare pendant le week-end.

« … Elle (Grace) est venue en tant que secrétaire et ils étaient nombreux, je les ai regardés et puis ce fut le coup de foudre avec Grace. Puis je lui ai dit un jour, je t’aime et elle ne l’a pas fait. », a déclaré Mugabe. « Je lui ai alors saisi la main et je l’ai embrassée. Elle n’a pas protesté ou refusé et je me suis dit maintenant qu’elle avait accepté d’être embrassée, cela signifie qu’elle m’aime. »

Sally souffrait à l’époque de complications rénales et était incapable de porter des enfants pour l’ancien président, qui a déclaré qu’il avait besoin de quelqu’un pour donner à sa mère des petits-enfants.

Catholique strict

Sally, qui était à la tête de la ligue féminine du parti au pouvoir, le Zanu-PF, est décédée le 27 janvier 1992 à l’hôpital Parirenyatwa de Harare. Elle savait que Grace, qui était dans la vingtaine à l’époque, était déjà en couple avec son mari de 31 ans. Mugabe a admis, avec une certaine maladresse, lors d’un discours pendant une conférence internationale sur le commerce en 2014, lui avoir dit sur son lit d’hôpital: «J’ai dit Sally et elle est restée silencieuse, mais elle a demandé: m’aimes-tu?’ J’ai dit oui. Et elle a dit ‘Oh, bien’ », a déclaré Mugabe à l’époque.

Mugabe, un catholique strict, a dit qu’il était déchiré entre obéir à la doctrine de l’Église catholique contre l’adultère et plaire à sa mère qui voulait des petits-enfants. «Oui, nous étions impliqués quand Sally était encore en vie, je devais le faire. Grace et moi, nous ne sommes jamais sortis ensemble non plus, on vient de me la présenter et je me suis dit qu’elle était une belle fille », a déclaré Mugabe.

Lors d’un entretien avec Dali Mpofu en 2013, Mugabe a révélé qu’il avait besoin de quelqu’un pour donner des petits-enfants à sa mère quand Sally était malade. Selon les rapports, Grace est souvent un peu sensible au sujet de Sally et a souvent été comparée à elle. Le Standard privé a rapporté en 2016 que Grace était « en colère » que les gens la comparent à Sally. « Mugabe a bien pris une deuxième femme, je me suis bien mariée », a déclaré Grace en mars à Chiweshe.

www.benintv.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.