Dernières infos

Violences à Guéckédou :L’INIDH demande la suspension des autorités locales

Violences à Guéckédou :L’INIDH demande la suspension des autorités locales

Suite aux violences survenues récemment à Guéckédou, entrainant la mort d’au moins deux personnes, des blessés et des dégâts matériels importants, l’Institution Nationale Indépendante des Droits Humains (INIDH) demande la suspension des autorités locales. Selon Mamady Kaba, président de cette institution républicaine, « Avant toute forme d’enquêtes, il faut d’abord que les autorités en question soient suspendus de leurs fonctions pour qu’elles ne puissent pas entraver la bonne marche des enquêtes qui vont être menées… », estime-t-il. 

Face à la montée des actes de violences et l’impunité dans le pays, le président de l’INIDH fait des promesses : « Nous allons nous intéresser à cet autre cas. Nous allons chercher à savoir exactement ce qui s’est passé… ».

A rappeler que ces violences faisaient suite d’une décision de justice condamnant un élu local, membre de RDIG de Jean Marc Téliano à 3 ans de prison et au payement d’une amende de 5 millions de francs guinéens.

Mariam Diallo, Kababachir.com

A propos de l'auteur

Articles similaires