Vincent Bolloré : « dans un avenir proche, la France aura plus besoin de l’Afrique que l’inverse »

Dans une tribune au Journal du dimanche (JDD) ce 29 avril 2018, l’industriel français, Vincent Bolloré, a défendu sa vision du continent Africain qui selon lui se développe heureusement bien plus vite que l’Europe. « Je crois que dans un avenir proche, la France aura plus besoin de l’Afrique que l’inverse », a soutenu Vincent Bolloré.

Mis en examen le 26 avril 2018 pour corruption d’agent public étranger, complicité d’abus de confiance et complicité de faux, Vincent Bolloré a dénoncé dans le JDD une chasse aux sorcières et les suspicions portées sur l’Afrique. « On y imagine des chefs d’États décidant seuls d’accorder des contrats mirobolants à des financiers peu scrupuleux… », s’est-il indigné.

Soupçonné par les juges Serge Tournaire et Aude Buresi d’avoir utilisé les activités de conseil politique de Havas, filiale du groupe, afin de décrocher la gestion des ports de Lomé, au Togo, et de Conakry, en Guinée, via une autre de ses filiales, Bolloré Africa Logistics, anciennement appelée SDV, Vincent Bolloré a défendu dans les colonnes du JDD les réalisations de son Groupe en Afrique.

« Le développement de salles de cinéma que réalise Vivendi dans des pays qui n’en avaient plus depuis trente ans, le développement d’expériences d’électrification grâce aux technologies exceptionnelles de nos batteries, vont-ils être considérés comme des cadeaux ayant une finalité corruptrice? Toute embauche peut-elle être requalifiée comme un service rendu ? (…) Faut-il abandonner l’Afrique ? », s’interroge-t-il.

Dans sa tribune, Vincent Bolloré a dressé un portrait élogieux de l’Afrique, un continent tourné vers l’avenir : « loin des clichés d’une Afrique misérabiliste, je vois les buildings, les réseaux informatiques se créer, le souhait d’une vigoureuse jeunesse pour dessiner un futur démocratique et serein. Arrêtons ce traitement inexact et condescendant des Africains ».

https://beninwebtv.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.