Dernières infos

Vers la refondation du Syli national ?

Vers la refondation du Syli national ?

Bantama Sow(re)vient avec son cortège de malheurs et des réunions de crises. Lundi matin, c’est tout le Cabinet de son Département qui confère avec la FEGUIFOOT, l’encadrement technique du Onze national ainsi qu’avec d’autres parties prenantes de l’équipe nationale de football. Cette réunion de crise fait suite à la défaite-foutaise du Syli de Guinée contre Les Lions de Carthage (1-4), à Conakry.

De nombreuses mesures doivent être prises, à l’issue de cette rencontre. Entre autres : la refondation du Syli national de Guinée (s’il le faut) ; la restructuration de l’équipe dirigeante ; le départ de tous les footballeurs qui ont arrosé la défaite-foutaise ; le renvoi de tous joueurs ayant fait preuve d’indiscipline. Après tout, « On a une obligation de résultat », se désole Isto Keira, invité d’une radio privée, lundi, à Conakry. Il reconnait au passage que la Guinée n’a pas de grands footballeurs qui jouent dans de grands clubs européens. Même si, sans le dire explicitement, il y a un manque criard d’infrastructures, afin de maintenir une certaine pépinière pour assurer la relève.

S’agissant du cas de Lappé Bangoura, le sélectionneur national, Isto relève un bémol et rend hommage à celui qui a engrangé beaucoup plus de victoires que son prédécesseur français : 2 CHAN au total sont à son actif. De quoi dédouaner le local entraîneur, moins traité financièrement, mais plus rentable. L’objectif de cette réunion de crise de ce lundi, c’est de tirer les leçons, mais aussi étudier les voies et moyens pour se relancer. Mais déjà, l’opinion tire à boulets rouges sur bien des joueurs peu soucieux de l’honneur du pays.

 

Jeanne Fofana, Kababachir.com

About The Author

Related posts