Dernières infos

Vaccination contre Ebola : le vice-ministre Russe de la Santé visite l’hôpital de Rusal à Kindia

Vaccination contre Ebola : le vice-ministre Russe de la Santé visite l’hôpital de Rusal à Kindia

En séjour en Guinée, le vice-ministre Russe de la Santé, Sergueï Kraevoï, accompagné d’une importante délégation, notamment de la compagnie RUSAL, a visité jeudi 13 Avril 2017 le Centre de recherche en épidémiologie, microbiologie et de soins médicaux (CREMS) de Kindia construit par Rusal.

Cette visite est consécutive à la signature, avant-hier, mercredi, du mémorandum d’entente avec les ministères guinéens de la Santé et de la Recherche Scientifique. Elle permettait de voir comment le CREMS pourrait recevoir les premiers volontaires dans le cadre de l’essai vaccinal contre Ebola, prévu dans quelques mois, rapporte l’envoyé spécial de Guineematin.com à Kindia.

Soucieux du bien-être de la population guinéenne et du renforcement des liens d’amitié qui ont toujours existé entre nos deux pays, le vice-ministre Russe de la Santé, Sergueï Kraevoï, a annoncé le lancement, dans quelques mois, les premiers essais vaccinaux contre l’épidémie d’Ebola.

Selon Sargueï Kraevoï, la Russie tient beaucoup à ses relations avec la Guinée. C’est pourquoi, dit-il, la Russie a fabriqué et utilise un vaccin contre Ebola depuis plus d’un an et qui est certifié par l’OMS. « Le président de la République de Guinée est informé de ce vaccin. Aujourd’hui, les experts russes ont visité ce centre magnifique. Et, c’est ici même qu’on va effectuer le vaccin contre Ebola. À part même ce vaccin, ce sont des équipements de dernière génération qui seront livrés ici et qui resteront après la vaccination. Les médecins russes vont transmettre leur savoir, leur compétence à leurs collègues guinéens », a-t-il expliqué, tout en saluant l’apport de la compagnie RUSAL en Guinée.

Abondant dans le même sens que son prédécesseur, Pavel Vassiliev, représentant de la compagnie RUSAL en Afrique a dit que sa compagnie, comme toujours, se bât aux côtés du gouvernement guinéen dans la lutte contre les maladies infectieuses, d’où la construction de ce centre de recherche en épistémologie, microbiologie et soins médicaux (CREMS).

Pour lui, cette visite est un autre pas important dans les relations entre la Guinée et la Russie, à travers l’essai vaccinal qui va être effectué dans quelques mois. « Nous saluons la présence du vice-ministre Russe de la Santé dans ce centre et nous espérons que ces essais vaccinaux contre Ebola donnerons des résultats très positifs », a-t-il indiqué.

À rappeler que la compagnie RUSAL qui met son Centre de recherche en épidémiologie, microbiologie et de soins médicaux (CREMS) a disposition pour le bon déroulement de la vaccination. En visite pour deuxième fois le CREMS le vice- ministre Russe de la santé a qualifié le centre réalisé par Rusal de magnifique.

Créé en 2015 par la compagnie RUSAL à hauteur de dix millions de dollars américains, le CREMS a d’abord servi à la lutter contre l’épidémie d’Ebola. En 2017, dans le cadre du partenariat public–privé une partie du CREMS a été réorganisé en laboratoire stationnaire qui permet dans des conditions requises de faire des analyses de laboratoire avec un niveau très élevé de sécurité.

En Mars 2017, RUSAL a offert 40 000 doses de vaccins contre la rougeole au gouvernement de la Guinée pour lutter contre cette épidémie. Outre la remise de vaccins, RUSAL utilise également CREMS pour l’hospitalisation des malades de la rougeole. Afin de réaliser cette tâche, le CREMS a été inclus dans le système national de lutte contre la propagation des maladies infectieuses.

Source: Guineematin.com

A propos de l'auteur

Articles similaires