Une politique générale au goût d’inachevé ?

Les avis sont partagés quant à la politique générale du gouvernement livrée devant les députés par le Premier ministre. D’un côté, on applaudit à rompre avec des emphases qui frisent la démagogie. De l’autre, on est plus sereins et logiques.

L’idée générale qui se dégage est : c’est un bon  discours de politique générale. Mais, avec un goût d’inachevé. Voir de confusion. En effet, Kassory Fofana se dit engagé d’en finir avec non seulement les hauts cadres de l’Etat qui parrainent des cérémonies politiques, avec à la clé des fonds publics, il veut aussi et surtout combattre les bandits à col blanc qui pillent les ressources publiques. Un bel engagement en soi. Seulement, après avoir parcouru le discours du PM, nulle part, on a eu droit à l’intention de la mise en place de la Haute Cour de Justice. Et pourtant, c’est avec cette institution que des ministres indélicats peuvent être poursuivis ainsi que les autres hauts perchés de la République. Et comme il est question de délinquance économique, de haute trahison, la logique voudrait que cette HCJ soit enfin installée.

Sinon, comme le regrette le député de Gaoual, « Aujourd’hui, on ne peut pas poursuivre les ministres même s’ils tuent, on ne peut pas enfermer un ministre qui ne se conforme pas à la loi, on ne peut pas juger le président de la République en cas de haute trahison ». Ce député ne se limite pas là, il se dit étonné le fait que le PM ait omis ou occulté certains secteur de la vie nationale : les questions migratoires, la culture, les sports, etc. Une politique générale au goût d’inachevé…

 

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.