UFDG : Bah Oury relance le débat sur son retour dans la famille politique

Exclu de l’UFDG le 04 février 2016, suite à une décision du bureau politique du parti, le retour de Bah  Oury au sein de la formation politique dirigée par son rival Cellou Dalein Diallo n’est pas exclu.

Même si dans le camp de Cellou Dalein Diallo, on estime que la page Bah Oury est tournée, il faut désormais s’occuper des choses essentielles, après la décision de la justice qui a tranché en faveur du parti, l’ancien Vice-président de l’UFDG relance le débat sur un éventuel retour dans sa famille politique.

C’est en tout cas, ce que laisse entendre l’ancien ministre de la Réconciliation nationale, invité dans l’émission d’une radio locale à Labé. Bah Oury, qui s’est confié à Africa guinée, dit être totalement disponible pour s’asseoir avec Cellou Dalein Diallo afin de régler leurs divergences.

« Ma disponibilité à m’assoir autour d’une table pour régler les problèmes de l’UFDG afin que le parti retrouve la voie qui devra lui permettre demain d’accéder au pouvoir, je suis totalement disponible. J’ai toujours dit que je suis prêt à m’assoir avec Cellou pour régler les problèmes de l’UFDG. C’est eux qui ont dit niet, qui ont marqué un refus catégorique en disant que la page de Bah Oury est tournée. » a affirmé le Vice-président exclu de l’UFDG.

  Parlant de son rival, Cellou Dalein Diallo, l’ancien ministre de la Réconciliation nationale évoque un lien parental avec le Chef de file de l’opposition guinéenne et réitère sa disponibilité à le rencontrer:

 « C’est un oncle par alliance de mon épouse. Si un membre de votre belle famille vous tend la main qu’est-ce vous faites ? Vous ne pouvez que répondre. J’ai rajouté que je n’ai jamais dit que je ne vais pas m’assoir avec ceux-là pour discuter des modalités de régler la crise au sein de l’UFDG. C’est eux qui ont toujours clamé à haute et intelligible voix qu’ils ne vont plus jamais s’assoir avec Bah Oury et qu’ils ne vont jamais travailler avec Bah Oury. Je n’ai jamais dit des choses telles qu’ils l’ont dit », a déclaré le Président de l’UFDG renouveau, qui avait clamé haut et fort qu’il déposerait un recours au tribunal de la CEDEAO, après que la justice guinéenne ai tranché en faveur de Dalein, dans le contentieux qui les oppose au lendemain de son exclusion du parti, suivi du meurtre d’un journaliste dans les accrochages entre partisans des deux camps.

On se souvient, ces événements sont intervenus  après une  rencontre de réconciliation entre les deux hommes en juin 2014 à  Dakar, mais qui a été de courte durée.

Gracié par le président Alpha Condé en décembre 2015, au lendemain de sa réélection pour son second et dernier quinquennat, Bah Oury a tenté de récupérer le parti qu’il a fondé, après la défaite de Cellou Dalein Diallo à la présidentielle de 2015, mais sans succès.

Son entêtement après son retour au pays, a conduit à son exclusion du parti, puis à la mort du journaliste Koula Diallo, suivi de la bataille judiciaire pour qu’il soit rétablit dans ses droits.

Il reste à voir si cet appel de Bah Oury sera entendu par le camp de Cellou Dalein Diallo pour son éventuel retour  dans la famille politique de l’UFDG.

Ibrahima Sory Camara, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.