Transport routier et des intermédiaires de transport : vers la promotion de la croissance…

Le ministre des Transports a soumis en examen le jeudi dernier, le projet de Loi portant Organisation du Transport Routier et des Intermédiaires de Transport (LOTRIT).

Ce projet de Loi décrit la structure du texte ayant pour finalités, l’intégration du secteur du transport routier et des intermédiaires dans un espace sous-régional harmonisé, en vue de promouvoir une croissance forte pour améliorer le bien-être des Guinéens, opérer la transformation structurelle de l’économie tout en mettant le pays sur la trajectoire du développement durable conformément aux prescriptions du PNDES.

Oyé Guilavogui rappelle que le secteur du transport en Guinée n’est pas véritablement considéré comme un secteur économique clé. L’ensemble des effets négatifs conduisent notamment à : des conditions d’exploitation défavorables ; une absence de rentabilité qui rend l’accès au financement quasiment impossible, empêchant la modernisation du parc et décourageant l’investissement productif dans le secteur.

A rappeler que l’objectif de la LOTRIT est de poser les fondements d’un cadre juridique commun à tous les intervenants dans le secteur du transport routier de marchandises et de personnes et de l’intermédiation de transport. Elle précise la nature des activités et organise les conditions d’accès à la profession. La LOTRIT crée le Conseil National du Transport Routier (CNTR) qui est un organe consultatif de concertation et de conseil du Gouvernement en matière de politique, de législation et de réglementation du transport routier de marchandises, de personnes et des professions d’intermédiaires du transport.

Le Ministre a informé que la Loi d’Organisation du Transport Routier et des Intermédiaires de Transport (LOTRIT) prévoit dans son Article 102 que les textes réglementaires d’application doivent être pris et publiés dans les six (6) mois qui suivront l’adoption de la Loi. On attend de voir.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.