Dernières infos

Transhumance politique : Un jeune influent de l’UFDG rejoint le RPG

Transhumance politique : Un jeune influent de l’UFDG rejoint le RPG

Amadou Oury ‘’Intello’’ Bah, jusque-là secrétaire administratif du comité national des jeunes de l’UFDG, a démissionné du parti de Cellou Dalein Diallo, au profit du parti au pouvoir.

Il a été présenté samedi aux militants du RPG-Arc-en-ciel, lors de l’Assemblée générale hebdomadaire du parti présidentiel.

Sur les raisons de son départ de l’UFDG, ‘’Intello’’ estime que c’est le RPG qui répond à ses attentes : “Les gens vont se demander pourquoi j’ai rejoint le RPG. Le RPG et l’UFDG sont des grandes formations politiques. Personnellement, à l’UFDG, j’ai quitté de la base au sommet. Et la structure politique qui peut répondre à mes attentes, c’est le RPG Arc-en-ciel”

Désormais, intello, qui s’est réjoui d’avoir dirigé Ratoma,  dit à qui veut l’entendre : « Aujourd’hui, je veux des banques à la place des balles. Des bibliothèques à la place des gaz lacrymogènes. Des bics et cahiers à la place des pneus. A la place des réunions nocturnes pour savoir s’il qu’il faut barrer la route à 8h ou 7h, je veux des formations en gestion d’entreprise pour que la Guinée gagne ».

En réaction à ce départ, Bah Oury, Vice-président exclu de l’UFDG et qui ne savoure pas encore vaincu, s’exprimant sur le sujet, estime pour sa part que le jeune Intello, en ralliant le RPG va perdre sa ‘’crédibilité’’ et son ‘’estime’’’.

« C’est dommage parce que lorsqu’on est jeune il faut faire très attention à certaines prises de position et d’attitudes. Intello aurait eu un grand intérêt à rester là où il était. Même s’il avait démissionné il aurait pu rester en stand-by en attendant que le ciel s’éclaircisse. Mais en allant directement dans les bras du RPG je ne le condamne pas, c’est sa liberté, mais je pense qu’il perd une grande crédibilité et d’estime que beaucoup de militants de l’UFDG avaient à son égard », réagit le Vice-président de l’UFDG au micro de nos confrères d’Africaguinee.com.

Ce départ de ce jeune, qui s’était pourtant investi pour le parti, suscite des interrogations.

 

Mariam Diallo, Kababachir.com

About The Author

Related posts