Syli national de Guinée : vers des perspectives heureuses ?

L’équipe d’Antonio Souaré a dû rêver grand et il en a fallu de peu pour que ce rêve se réalise avec la qualification du Syli de Guinée au mondial 2018 en Russie. Lappé Bangoura et ses poulains ont forcé l’admiration et ont fait fausser beaucoup de pronostiqueurs. Un départ élogieux.

Mais qui s’est vite effrité. Le comble aura été la grosse défaite à Conakry, il y a seulement quelques jours. De nombreuses critiques allant jusqu’à vouloir débarquer l’entraîneur national. Aujourd’hui, la FEGUIFOOT veut tenter de nouvelles perspectives heureuses. Elle doit se pencher d’abord sur le renforcement du staff technique, car, le dégommage de Lappé Bangoura n’est manifestement pas envisagé. Cela, au regard de ses performances qu’il a affichées et ses qualités humaines.

En tout cas, le président Souaré exclue tout départ. En cause : « Aucun entraîneur blanc ne viendra ici qui a plus des diplômes que Lappé Bangoura. Il a le diplôme A pro. C’est le diplôme le plus élevé. » Un soutien de taille vient ainsi d’être exprimé. De toute évidence, l’arrivée très prochaine d’un Belge aux côtés de Lappé est actuellement en étude. Cela, «Même si nous n’avons pas la subvention de l’Etat. » La FEGUIFOOT ne veut pas du tout être complaisante : « Ils suivent notre championnat et nous les payons. Mais venir pour quelques jours et retourner c’est une politique qui ne convient pas à la nôtre ». De belles perspectives…

Jeanne Fofana, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.