Sortie ratée de l’Ambassadeur Russe : « Il est en train de tromper Alpha Condé», réagit le PEDN

Les déclarations de l’Ambassadeur russe continuent à alimenter les débats en Guinée et inquiète plus d’un guinéen sur les intentions du Président Alpha Condé de tenter de briguer un troisième mandat.

Lors de la présentation des vœux de nouvel an au Chef de l’Etat, le diplomate russe, Alexandre Bredgazé, a vanté les réalisations du Président Alpha Condé et prône un 3ème mandat pour lui.

Des propos qui suscite la colère et l’indignation de la classe politique, des acteurs de la Société civile, mais aussi des citoyens, qui parlent de l’ingérence du diplomate russe dans les affaires intérieurs de la Guinée.

Pour le responsable de la Communication du PEDN, ce discours n’a aucun sens parce qu’au moment venu, Alpha Condé sera mis en quarantaine :

« Sincèrement, on a vu un monsieur très inondé dans l’alcool, c’est pourquoi, nous disons que ce discours n’a aucun sens. Il n’est même pas adapté au contexte guinéen. Quand il parle d’ancien et de nouveau testament, la Guinée est un pays laïc et à majorité musulmane. Ici, on parle de Coran et il n’y a pas d’ancien et de nouveau Coran. Il n’y a qu’un seul Coran. C’est pour dire que la Guinée est dans sa propre logique, s’il veut donner des conseils à Alpha Condé, il est en train de tromper Alpha Condé, parce que tous les Guinéens savent qu’Alpha Condé sera mis en quarantaine après son deuxième mandat. A partir de là, c’est un autre Guinéen qui va diriger les destinées de ce pays et cette confiance lui sera attribuée par le peuple », a réagit François Bourouno, chez nos confrères de mosaiqueguinee.com.

Déjà, une manifestation est annoncée par des acteurs de la Société civile, le lundi 14 janvier devant l’Ambassade de la Russie en Guinée.

Réunis vendredi en plénière, l’opposition républicaine quant à elle compte saisir Moscou pour rappeler l’Ambassadeur qu’il n’est pas dans son rôle. De son côté la Cellule Balai Citoyen va écrire à Krémlin, face au dérapage constaté d’Alexandre Bredgazé, dont la sortie médiatique a été qualifiée d’insulte à la nation.

Ibrahima Sory Camara, www.kababachir.com

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.