Dernières infos

Société-Boké: le mariage forcé de la mineure de 16 ans annulé, le prétendent réclame ses biens

Société-Boké: le mariage forcé de la mineure de 16 ans annulé, le prétendent réclame ses biens

Le mariage forcé de mademoiselle, Mahawa Coumbassa, âgée de 16 ans, a été annulé mercredi, 11 janvier 2017 au secteur Kôfia, quartier Limanya, commune urbaine (CU) de la préfecture de Boké.

C’était au terme d’une journée de négociations assurée par la Direction préfectorale de l’Action Sociale, de la Promotion Féminine et de l’Enfance (DPASPFE). La fille a rejoint sa famille sous l’œil vigilant de la DPASPFE.

Quelques heures après l’avortement du mariage à mi-chemin, le prétendent réclame sa valise, ses cinq (05) complets de trois (03) pagnes et une somme de huit cent mille (800.000) francs guinéens déjà utilisés par les parents de la mineure, apprend-on.

Une nouvelle qui froid dans le des parents de la mineure.

Aux dernières nouvelles, les parents qui remuent terre et ciel, ont interdit le chemin de l’école à leur fille. L’heure est au remboursement des biens du prétendent à cœur meurtrie.

Certains craignent de l’effet du Maraboutage qui, selon eux, pourrait changer la mentalité de la petite qui, pourtant, tient à ses études.

Pour d’autres, «Si l’Action Sociale est contre le mariage précoce ou forcé, elle n’a qu’à rembourser l’homme pour taire l’affaire et décharger la famille de la mineure…»

A suivre…

Mamadouba Camara

About The Author

Related posts