Santé : L’Ordre National des Pharmaciens se dote d’un nouveau bureau

A l’issue d’une élection à laquelle Dr Fofana Oussou Fofana, le Président sortant, n’a pas fait acte de candidature, Mme Hawa Diakité, propriétaire d’une pharmacie à Kaloum, a été élue présidente de l’Ordre National des Pharmaciens de Guinée. Elle a recueilli 300 voix sur les 380 votants.

Mme Hawa Diakité se succède ainsi à Dr Fofana Oussou Fofana, qui a brillé par son absence dans la salle, dénonçant une violation de la loi L94 du 22 mars 1994.

Son successeur, Mme Hawa Diakité, qui aura désormais la lourde tâche de diriger cette nouvelle équipe, après avoir remercié les électeurs, qui ont porté le choix sur elle, promet de redynamiser la structure.

« Cette élection s’inscrit dans le cadre de la mise en place d’hommes et de femmes porteurs d’idées novatrices, animées d’un profond sens de l’éthique et respectueux du code de déontologie. Cette équipe que j’aurai l’honneur de diriger durant cette mandature, promet d’impulser à la profession une dynamique allant dans l’intérêt de nos pharmaciens et de nos populations », a-t-elle promis.

Présent à la cérémonie, le ministre de la Santé, Dr Abdourahmane Diallo, qui s’est inscrit dans une logique d’assainir le secteur, a dépeint les difficultés auxquelles le secteur est confronté aujourd’hui.

« Nous avons fait la cartographie des officines sur Conakry. Vous avez des quartiers qui ont neuf (09) pharmacies, il y a d’autres quartiers qui n’en ont aucune. C’est dire que la règle d’une pharmacie pour 10 mille habitants n’a jamais été considérée. Le président de la République attend du Ministère de la Santé que l’ensemble de ces problèmes soient résolus aujourd’hui. » a-t-il déclaré.

A la veille, Dr Fodé Oussou Fofana, Vice-président de l’UFDG, principale parti de l’opposition guinéenne, avait rappelé que : «Toute élection qui mettra en place un bureau en violation de la loi L94 du 22 mars 1994 est nulle et de nul effet », a-t-il avertit.

Nos maintes tentatives de joindre le président sortant pour avoir sa réaction sont restées vaines.

Abdoul Wahab Barry, Kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.