Royaume-Uni: plus de permis de conduire pour le prince Philip

Au Royaume-Uni, le prince Philip, mari de la reine Elizabeth, a volontairement rendu son permis de conduire après avoir été impliqué dans un accident de voiture le mois dernier. A 97 ans, le prince consort conduisait encore très régulièrement. Il devra désormais se contenter des banquettes arrière comme la plupart des membres de la famille royale.

Le prince Philip était souvent vu au volant de sa Land Rover Freelander sur les routes du domaine de Sandringham, ou le couple royal aime passer l’hiver. Mais depuis son accident de voiture, le 17 janvier dernier, beaucoup s’interrogeaient sur ses capacités physiques à être au volant, surtout d’une voiture aussi puissante.

Le prince est sorti indemne de l’accident bien que sa voiture se soit retournée après être entrée en collision avec une Kia avec à son bord trois personnes, dont un bébé de 9 mois. La conductrice de la voiture accidentée s’en est sortie avec quelques coupures au genou et sa passagère avec un poignet cassé. Le bébé qui se trouvait à l’arrière n’a pas été blessé.

Le duc d’Edimbourg pourrait être poursuivi par la justice pour avoir conduit de manière imprudente, d’autant plus qu’il avait été photographié conduisant sans ceinture de sécurité 48h à peine après l’accident. Les enquêteurs ont toutefois admis que sa décision de rendre volontairement son permis de conduire serait prise en compte lors du verdict.

Avec notre correspondante à Londres,  Marina Daras

www.rfi.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.