Dernières infos

Retour de Bah Oury à l’UFDG : la prolongation se jouera encore

Retour de Bah Oury à l’UFDG : la prolongation se jouera encore

Bah Oury ne se fait aucune illusion. Il sait en effet que son retour au sein de l’UFDG est manifestement un combat de longue haleine et qui ne le prédispose plus à jouir de son ancien statut de vice-président du parti. Les batailles judiciaires étant ce qu’elles sont, Bah Oury risque de voir se jouer une longue prolongation.

C’est pourquoi, pour exister, il crée un mouvement et fait une requête. Certes, le tribunal de Dixinn a rendu le 03 mars son arrêt qui invalide la décision d’exclusion de Bah Oury, mais, regrette l’intéressé, « Par la suite, CellouDalein a fait appel de la décision par le billet de ses avocats. Et vous savez que lorsqu’il y a une décision judiciaire, s’il y a appel, cet appel suspend l’application de la décision. La Cour d’appel a déjà commencé de statuer sur ce sujet depuis le 30 mai dernier. Donc, on attend la conclusion des travaux de la Cour d’appel. A cet effet, je pense qu’après cela, la décision sera exécutoire d’une façon si la décision du tribunal de Dixinn est confirmée. »

iioSeulement,  « J’ai à faire avec des gens qui ne recherchent pas la transparence, qui recherchent à faire perdre du temps, à perdurer cette crise parce que leur intérêt, c’est de continuer à faire en sorte que l’UFDG s’enfonce. Mais par la grâce de Dieu, j’espère que la justice prendra compte de cette volonté du camp adverse de vouloir faire perdurer la situation du conflit judiciaire pour trancher le plus rapidement possible et en conformité avec le droit. »

Bah Ouryestime que son retour « sera une manière de sauver l’UFDG du désastre. » Et de dérouler son action : « Nous avons déjà lancé un appel à tous les militants de l’UFDG  quels qu’ils soient, qu’ils partagent ou non les points de vue de Bah Oury de ne pas rester spectateurs et voir leur parti pour lequel ils se sont investis pendant des années et pour lequel il y a eu beaucoup de sacrifices qui ont été consentis et qu’un petit groupe d’individus continuent à le détruire. »

Son appel sera-t-il entendu ? Pas moins sûr. La prolongation se jouera, c’est une évidence. Et le temps jouera en sa défaveur.

 

Jeanne Fofana, Kababachir.com

 

A propos de l'auteur

Articles similaires