RDC : Moïse Katumbi fait trembler Lubumbashi

A Lubumbashi dans le sud-est de la République démocratique du Congo (RDC) la matinée a été submergée par une tension ambiante avec la manifestation de plusieurs partisans de l’opposant Moïse Katumbi bloqué à la frontière zambienne.

Les partisans de l’opposant congolais exigent que leur leader soit autorisé à rentrer en RDC afin de pouvoir déposer sa candidature pour la présidentielle. Les manifestants se sont rassemblés dans au moins deux quartiers de Lubumbashi munis de banderoles. Ils brandissaient des messages de soutien à Moise Katumbi afin de faire pression sur les autorités afin qu’elles permettent à l’ex gouverneur du Katanga, de rentrer au pays et présenter sa candidature à la présidentielle.

Les forces de l’ordre sont intervenues à coup de jets de gaz lacrymogènes et tiré des coups de feu pour disperser les partisans de l’opposant. Ces tirs, qui se sont prolongés jusqu’en milieu de journée, ont suscité la panique obligeant certains habitants de Lubumbashi à se terrer chez eux. Selon des témoins, plusieurs dizaines de personnes ont été arrêtées au cours de ce rassemblement.

Riche homme d’affaires, autrefois proche du président Kabila, Moise Katumbi fait l’objet de plusieurs poursuites judiciaires. Depuis deux ans, il vit en exil en Belgique et a tenté le week-end dernier de regagner la RDC en passant par la Zambie. L’opposant dit avoir été empêché de franchir la frontière à deux reprises. Désormais les soutiens de l’ex gouverneur du Katanga, espèrent déposer la candidature de leur leader sans la présence physique de celui-ci. Les candidats qui briguent la magistrature suprême, ont jusqu’au mercredi 8 août, pour déposer leur dossier auprès de la Commission électorale.

www.benintv.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.