A 19 ans, Dayot Upamecano fait partie des étoiles montantes du football européen. Sixième du classement des joueurs de moins de 20 ans les plus prometteurs d’Europe selon le Centre international d’étude du sport, le natif d’Évreux n’en finit plus d’impressionner et de grimper les échelons à vitesse grand V. Une ascension fulgurante pour ce joueur issu du centre de formation de Valenciennes qu’il a quitté à 16 ans pour s’envoler en Autriche chez le Red Bull Salzbourg pour parfaire ses gammes.

Le défenseur au physique imposant (1,85 m, 80 kg) a donc choisi la voie de l’exil pour s’épanouir, mais cette décision peut paraître surprenante, d’autant plus que l’Olympique de Marseille s’était positionné pour récupérer l’un des plus grands espoirs français à son poste. « A l’époque Marseille me voulait, mais je n’étais pas trop sûr d’avoir du temps de jeu. J’ai préféré aller à Salzbourg. », a-t-il confié lors d’un entretien accordé à Téléfoot. Des choix forts qu’on ne peut que saluer à l’heure d’aujourd’hui.

L’équipe de France A en ligne de mire

Que ce soit avec Willi Orban ou son compatriote Ibrahim Konaté, le défenseur français fait preuve d’une solidité à toute épreuve. Puissant, rapide, il affiche une maturité impressionnante pour son jeune âge (génération 1998). Dès lors, il n’est pas étonnant qu’il fasse déjà l’objet de toutes les convoitises. Une bonne nouvelle pour le principal intéressé qui se fixe des objectifs élevés pour sa carrière. « Il faut que je continue sur cette voie, que je vise plus haut », a-t-il poursuivi. Selon les informations de Téléfoot, plusieurs cadors européens ont déjà fait part de leurs intérêts. Parmi eux, on retrouve le Bayern Munich, le FC Barcelone et l’AC Milan. Les dirigeants de ces clubs cités devront toutefois sortir le chéquier pour arracher le joueur, lui qui est lié au RB Leipzig jusqu’en 2021 et dont la clause libératoire est fixée à 100 M€.

Si Dayot Upamecano n’a pas évolué au plus haut niveau dans l’élite du football français, ce dernier n’en reste pas moins attaché à ses racines. Pour le moment, il évolue avec l’équipe de France Espoirs des moins de dix-neuf ans (6 sélections). Mais ce dernier aspire à évoluer avec les A dans un futur proche. « Tous les grands joueurs sont en équipe nationale, j’aimerais être appelé en équipe de France », a-t-il lancé. Au vu son énorme potentiel, nul doute qu’il aura de grandes chances de rajouter son nom du côté de Clairefontaine dans les années à venir.