Rapprochement Alpha – Mouctar : Quel est l’agenda caché ?

Après sa rupture avec l’UFDG de Cellou Dalein Diallo, Mouctar Diallo se rapproche de plus en plus au président Alpha Condé.

Le leader de Nouvelles Forces Démocratiques (NFD), tout comme Sidya Touré de l’UFR, sont tous invités par le Chef de l’Etat à la journée du paysan qui se tient en ce moment à N’Zérékoré.

En tout cas, les deux hommes ne cachent pas leur rapprochement après l’annonce de la formation d’un nouveau gouvernement.

Justifiant sa présence aux côtés du Président Condé à N’Zérékoré, Mouctar Diallo, qui s’est exprimé dans l’émission les « Grandes Gueules » chez nos confrères de la radio Espace fm, a tout simplement qu’il soutient les actions du Président Alpha Condé: « quand nous sommes invités par le Président de la République, pour participer à de telles initiatives, nous venons avec beaucoup de plaisir, nous soutenons et nous appuyons », a-t-il déclaré

Avant d’ajouter qu’ »à chaque fois que nous sommes invités par le gouvernement ou le chef de l’État pour participer à de telles initiatives, nous viendrons parce que nous sommes une opposition positive. Nous ne venons pas contre les populations. Nous nous inscrivons dans le cadre d’une opposition positive, une opposition favorable au dialogue, dans l’intérêt des guinéens. Donc quand il faut critiquer on va critiquer, quand il faut apprécier on va le faire. Quand il faut également venir accompagner on va le faire, c’est la Guinée qui nous intéresse… », tranche l’ancien allié de Cellou Dalein Diallo.

Toutefois, l’opposant qui dénonçait il y a quelques années la gouvernance d’Alpha Condé, avait laissé entendre : « Je me connais bien avec le Président Alpha Condé. Nous nous sommes pratiqués quand nous étions tous dans l’opposition. Tout acte qu’il ( Alpha) pose vise une manipulation, une déstabilisation sur fond d’un calcul pour son intérêt particulier. Il n’est pas capable de hauteur de vue pour poser de grands actes, dans l’intérêt supérieur du peuple de Guinée. Quand il clignote à gauche, il tourne à droite. Il n’y a que la pression qui peut faire reculer Alpha Condé. », avait déclaré l’opposant au cours d’une interview accordée en 2012 à Africaguinee.com.

Ce revirement de situation suscite des interrogations au sein de l’opinion publique. Le leader de NFD cherche-t-il, un point de chute ?

En tout cas, l’on se demande quel est l’agenda caché de ce rapprochement entre les deux hommes, à un moment où le Président Alpha Condé, qui fait face au mouvement de contestation de l’opposition, annonçait il y a plus de deux  mois, le remaniement de son gouvernement.

 

Ibrahima Sory Camara, www.kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.