Dernières infos

Qui soutenir à la présidentielle du 11 octobre ? Mouctar Diallo lève l’équivoque

Qui soutenir à la présidentielle du 11 octobre ? Mouctar Diallo lève l’équivoque

Alors que les concertations se poursuivent au sein de sa formation politique pour décider qui du RPG, parti au pouvoir, l’UFDG et l’UFR, le NFD, courtisé par ces trois formations politiques, va soutenir lors de la présidentielle du 11 octobre prochain, Mouctar Diallo, président de cette formation politique donne sa position.

Invité à un match de Gala dimanche à Dabompa, organisé par le mouvement des jeunes patriotes pour la victoire de Cellou Diallo en 2015, Mouctar Diallo réitère son soutien au président de l’UFDG.

 « J’espère que vous tous qui êtes là, vous connaissez la position de Mouctar Diallo n’est-ce pas ? Vous savez que j’ai dit, j’ai répété et j’ai assumé qu’en 2015 je ne serai pas candidat pour être derrière mon grand frère Elhadj Cellou Dalein. Je le réitère devant vous tous ici que je ne serai pas candidat à la prochaine élection présidentielle. Je soutiens le président de l’UFDG. Et mon souhait est que tous les membres et sympathisants des NFD me rejoignent dans ma position de soutenir Elhadj Cellou Dalein Diallo. C’est pour cela que les nouvelles forces démocratiques de Guinée ont ouvert des consultations. Les NFD vont prendre la bonne décision le moment venu», a annoncé le président des NFD, dans la foulée.

 Et Mouctar Diallo de poursuivre « Nous continuerons le combat jusqu’à la victoire finale qui va passer par la victoire d’Elhadj Cellou Dalein en 2015. Mobilisons nous, renforçons l’unité et continuons pour un vrai changement en Guinée et pour qu’il y’ait une alternance 2015 parce que Monsieur Alpha Condé a prouvé qu’il ne peut pas diriger la Guinée », se justifie-t-il.

Récemment,Mouctar Diallo a démenti Rougui Barry, sur sa page facebook, sur un éventuel rapprochement entre les NFD et le parti au pouvoir, le RPG-Arc-en-ciel dans la perspective de la présidentielle du 11 octobre prochain.

Il reste à voir si les militants des Nouvelles Forces Démocratiques (NFD) partagent l’avis de leur président, Mouctar Diallo, dont la position est désormais connue.

 Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

A propos de l'auteur

Articles similaires