« p*tain de président des Etats-Unis », Lady Gaga dézingue Donald Trump et Mike Pence

Après le clash de la rappeuse Cardi B et de Snoop Dogg contre le 45e président des Etats-Unis à cause du « shutdown » , c’est le tour de  Lady Gaga de s’attaquer à Donald Trump. Lors de son concert, dimanche 20 janvier, au MGM Park Theater, à Las Vegas, Lady Gaga s’est attaquée à Donald Trump et à Mike Pence.

C’est au beau milieu du morceau « Million Reasons », entre deux accords de piano, que la chanteuse a délivré un message politique puissant. « Si le putain de président des États-Unis pouvait nous remettre le gouvernement en marche… Il y a des gens qui vivent pour payer des chèques et qui ont besoin de leur argent », a-t-elle exprimé, d’une voix ferme, déclenchant un tonnerre d’applaudissements, faisant référence au « shutdown » qui paralyse le gouvernement américain, avant de s’en prendre au vice-président.

Mike Pence et sa femme dans le viseur

La chanteuse s’est ensuite attaquée au vice président des États-Unis, Mike Pence, et à sa femme. Plus tôt en janvier, nos confrères du Huffpost américain ont appris que la « second lady », Karen Pence, avait accepté de travailler en tant que professeur d’arts plastiques à mi-temps dans une école chrétienne de l’État de Virginie qui bannit purement et simplement les étudiants et le personnel LGBT+.

« À Mike Pence, qui pense que c’est acceptable que sa femme travaille dans une école anti-LGBT, vous avez tord », a-t-elle martelé, déclenchant là encore une salve d’applaudissements.

« Vous dites que nous ne devrions pas faire de discrimination envers la chrétienneté, mais vous êtes la pire représentation de ce que signifie être chrétien. Je suis une femme chrétienne et ce que je connais de cette religion c’est que nous ne portons aucun préjudice, et que tout le monde est le bienvenu. »

www.webwebtv.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.