Dernières infos

Prochaines manifs des opposants : les NFD partantes ?

Prochaines manifs des opposants : les NFD partantes ?

L’opposition républicaine projette des manifestations, juste après le ramadan, certains disent avant et pendant. Les NFD qui appartiennent encore à cette opposition, du moins, officiellement veulent y participer mais avec des conditions déjà édictées.

Par la voix de son président, les NFD ont carrément tranché : « Nous irons manifester avec l’ensemble de l’opposition, surtout que nous avions assisté à la réunion préparatoire. Mais, pour quel résultat ? Les NFD ne sont pas prêtes à cautionner des morts d’hommes, notamment à Bambeto et environs, puis revoir des opposants avec le président de la République en train de trinquer. »

Mouctar Diallo est sans équivoque. Ce constat d’échec fait par lui est quand même largement partagé par Dalein Diallo lui-même avouant que les manifestations de rue ont toujours coûté chères aux opposants, mais, selon lui, c’est la seule voie démocratique qui faille pour faire plier le pouvoir. C’est pourquoi les NFD veulent une manif civilisée, parce que « la médiocrité dans l’organisation » n’est plus acceptable. Le parti exige donc des marches réalistes.

Du côté de l’UFDG, on ne veut pas commenter cette sortie du président des NFD parce qu’on suppose avoir « d’autres préoccupations liées notamment au non-respect des accords signés et dont on n’a pas encore de visibilité », s’efforce à déclarer le service communication, à travers Alpha Bacar bah, sur Nostalgie Guinée, jeudi matin.

Quelle garantie aura donc Mouctar Diallo pour participer ou non aux prochaines marches politiques ? C’est toute la question. Certainement, il veut monter les enchères et se faire une certaine virginité en tentant de mettre son véto sur ces manifs qui pointent. Toutes les stratégies sont bonnes pour mieux rebondir, non ?

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

A propos de l'auteur

Articles similaires