Dernières infos

Procès de Toumba : l’Organisation Guinéenne des Droits de l’Homme, sceptique !

Procès de Toumba : l’Organisation Guinéenne des Droits de l’Homme, sceptique !

Mamadou Aliou Barry est activiste de la défense des Droits de l’Homme. Il est largement revenu sur le cas Toumba Diakité et de ses conditions de détention. Il s’est surtout appesanti sur le procès tant attendu et déjà programmé selon le Garde des Sceaux pour la fin de l’année en cours.

L’activiste des Droits de l’Homme est plutôt sceptique : « La Guinée ne pourra pas juger les crimes », tranche-t-il, évoquant au passage des problèmes liés entre autres au niveau de certains magistrats, aux infrastructures et autres équipements. Mamadou Aliou Barry s’est par ailleurs insurgé contre la loi des deux poids, deux mesures consistant à garder seulement Toumba, alors que les autres inculpés se promènent en carrosses à Conakry et occupant des hautes fonctions. Pour lui, il est temps de mettre ceux-ci en congé de fonction afin qu’ils répondent devant les tribunaux.

Seul gros regret, c’est l’amalgame que fait Alpha Condé en refusant la séparation des pouvoirs. Pour rappel, le président guinéen a accordé aux médias français, notamment Le Monde, une interview au cours de laquelle il cherchait à défendre certains inculpés : « Inculpé ne veut pas dire coupable. En droit, la liberté est le principe, la prison l’exception. Quand il y a un danger de fuite ou un risque pour la population, on emprisonne, sinon, on convoque. Pourquoi les priver de leur liberté, s’ils ne sont pas nuisibles ? Beaucoup de gens sont accusés à tort dans cette affaire. Certains n’étaient même pas à Conakry. On verra bien qui est coupable ou non lors du jugement. »

Il n’y aura pas de procès équitable. Qu’on ne rêve plus !

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

A propos de l'auteur

Articles similaires