Procès AOB, Fatou Badiar et Jean Guilavogui: la demande de liberté provisoire rejetée

Après  l’annulation par la Cour suprême de la condamnation d’AOB et cie et le renvoi du dossier au tribunal de première instance de Dixinn, c’est un nouveau feuilleton judiciaire qui commence dans l’affaire de l’attaque perpétrée contre le domicile privé du Chef de l’Etat à Kipé.

Alpha Oumar Boffa Diallo (AOB), Madame Fatou Badjar Diallo, Jean Guilavogui et le Lieutenant Lamarana Diallo, étaient de nouveau à la barre, pour répondre des accusations.

A l’ouverture des débats, le lundi 14 mai, la défense a formulé une demande de liberté provisoire des prévenus.

« Nos clients doivent être immédiatement remis en liberté, nous avons demandé plusieurs fois leur mis en liberté, nous pensons que cette fois sera la bonne. Il n’y a plus rien qui justifie leur maintien en détention », a déclaré Me Salifou Béavogui..

Mais cette demande a été rejetée par le tribunal de première instance de Dixinn, qui ordonne plutôt ‘’l’ouverture des débats de fond.’’

La prochaine audience a été reportée au 18 juin prochain.

Alfred Bangoura, www.kababachir.com

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.