Dernières infos

Problème de transport urbain : Alpha Condé s’en fout !

Problème de transport urbain : Alpha Condé s’en fout !

« Les vieux politiques n’ont pas connu les difficultés des transports urbains comme les jeunes guinéens le savent aujourd’hui. » C’est un cri de cœur que pousse le leader du FIDEL. Mohamed Lamine Kaba est manifestement révolté contre le régime d’Alpha Condé.

C’est pourquoi, il demande à tout un chacun de « Faire confiance aux jeunes », car, pour lui, Alpha Condé a banalisé les problèmes épineux de la République. Avec lui, « il n y a eu que des fermetures d’emplois, pas d’ouvertures d’emploi. » Ceci dit, « Je l’invite à se retirer de la scène politique ». Le transport urbain et inter urbain est devenu un chemin de croix. La relance du train de la banlieue tarde à se concrétiser. Alpha Condé, depuis la fin de l’année dernière avait donné la énième consigne à Oyé Guilavogui. On se rappelle qu’avant de s’envoler pour la Chine pour un séjour de plus d’une semaine Alpha Condé, pour une seconde fois, en public, avait instruit le ministre en charge des Transports d’accélérer les travaux de réparation et de remise en marche du train Conakry-Express.

Conakry-express, vieux de six ans, ne trouve toujours pas une issue négociée entre les partenaires chinois et le gouvernement guinéen. Depuis de longs mois, les usagers du train de la banlieue souffrent et accroissent les bouchons. Au niveau du gouvernement, les deux ministres des Finances et des Transports s’activent pour dénouer la crise. Reste qu’il n y a même pas d’ateliers de réparation des pannes.

Il y a quelques jours, le même Alpha Condé avait demandé au gouvernement de « diligenter les négociations avec la société chinoise exploitant le train Conakry-express en vue de la reprise du transport urbain. » Mais jusqu’à présent, aucune issue.

La partie chinoise campe sur sa position. Les usagers eux, dépités, ne savent plus à quel moyen de transport se fier. Tant les occasions sont rares et coûteuses. A cela s’ajoutent les bouchons interminables. Alpha Condé et ses ministres, se taillent le chemin avec gyrophares et sirènes, obligeant les usagers à s’interpénétrer. Pauvre Guinée !

Jeanne Fofana, Kababachir.com

 

A propos de l'auteur

Articles similaires