Pourquoi le cerveau de l’Homme est-il si gros ?

Une nouvelle étude basée sur un modèle mathématique suggère que, au cours de l’évolution, le cerveau de l’Homme a grossi en réponse aux contraintes environnementales. Par exemple, les humains ont dû résoudre des problèmes liés à la difficulté de trouver de la nourriture.

Plus un animal est grand, plus il risque d’avoir un gros cerveau. Mais la taille du cerveau humain est particulièrement importante : elle a triplé entre l’australopithèque et Homo sapiens. Pourquoi les humains ont-ils développé des cerveaux si gros et coûteux en énergie ? Une hypothèse souvent avancée est que ce cerveau a permis de répondre aux sollicitations de la vie sociale, favorisant ainsi les interactions entre individus. Par exemple, les humains ont dû développer des compétences pour coopérer pendant la chasse ou pour s’organiser face à des ennemis.

 

Mais un nouvel article paru dans Nature suggère que la principale cause de l’accroissement du volume du cerveau humain serait d’ordre environnemental. Dans The Conversation, Mauricio Gonzalez Forero, un des deux auteurs de cette recherche, explique la démarche.

L’environnement pose problème pour trouver de la nourriture

Les chercheurs semblent d’accord pour dire que l’augmentation de la taille du cerveau a aidé l’Homme à résoudre des problèmes qui se posaient à lui. Mais quels problèmes au juste ? plutôt sociaux ou environnementaux ? Voici quelques problèmes écologiques qui pouvaient se poser : comment trouver de la nourriture dans la savane ? Comment la stocker ? la cuisiner ? Dans cette deuxième hypothèse, l’Homme a dû inventer de nouveaux outils, apprendre à traquer des proies ou à allumer un feu.

Pour savoir quelle était la cause de l’accroissement de la taille du cerveau, les chercheurs ont utilisé un modèle mathématique : ils ont calculé comment peut évoluer le cerveau lorsqu’il doit faire face à des défis écologiques ou sociaux, en tenant compte de l’énergie que l’organisme consacre à l’expansion du cerveau. Les chercheurs en ont conclu que la taille actuelle du cerveau humains’explique par la combinaison des défis sociaux et écologiques, mais que l’augmentation de taille serait plutôt la conséquence des défis environnementaux. Inversement, les défis sociaux réduiraient la taille du cerveau : lorsque deux individus coopèrent, chacun peut compter sur l’autre, en plus de son propre cerveau…

https://www.futura-sciences.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.