Pour barrer le 3è mandat, Dalein compte sur Sydia, Kouyaté et Cie

C’est une bonne cohabitation de façade que nous avons décrite Dalein Diallo à l’instant même où le 3ème mandat prêté à Alpha doit faire l’objet d’un débat en Guinée et d’ailleurs. Les trois anciens Premiers ministres se sont coalisés avec les autres dirigeants pour se rendre sur la route au locataire de Sékhoutouréya, qui s’offrait de plus d’une voie royale.

Sur RFI, Dalein semble compter sur tous, voiture, «Ce n’est pas à l’UFDG en ce moment qui sera concerné. C’est tout le peuple de Guinée qui réagit. Je sens que tous les Guinéens sont hostiles à une modification de cette Constitution, au-delà des partis politiques. Il y a déjà beaucoup de partisans qui sont hostiles et marqués comme l’UFR de Sidya [Union des forces républicaines de Sidya Touré], le PEDN de Kouyaté [Parti de l’espoir pour le développement national de Lansana Kouyaté], et d’autres partis de l’opposition républicaine. Je sais que les Guinéens sont mobilisés pour refuser que monsieur Alpha Condé s’offre un troisième mandat. »

Il ne restera plus qu’après avoir manipulé les susceptibilités des uns et des autres – une autre paire de manches – afin de consolider le bloc. Ce qui n’est pas, aux yeux de certains, très évident. Déjà, Dalein précise que le RPG «n’a pas la majorité absolue. L’UFDG reste à la minorité de blocage, même si elle est fragile. Si Sidya se joint à nous, ils ne peuvent prendre aucune loi allant dans le sens d’une modification de la Constitution. Alpha Condé n’a donc que deux choix, selon son opposant principal: «demander un référendum ou il se remettra à l’Assemblée. Mais à l’Assemblée, il n’a pas eu la chance de modifier la Constitution. »

Sur attend de voir….

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.