Dernières infos

Partenariats Public-Privé : comment la Guinée s’y prendra ?

Partenariats Public-Privé : comment la Guinée s’y prendra ?

La lettre de politique sur les Partenariats Public-Privé est aujourd’hui remise sur la table. Elle porte sur les besoins urgents de la Guinée en infrastructures publiques.

Au cours du dernier conseil des ministres il a été rappelé que la priorité du gouvernement est de construire de nouvelles infrastructures mais également de s’assurer que les ouvrages réalisés feront l’objet d’une maintenance qui permettra de fournir à la population un service de qualité sur le long terme. Pour le gouvernement, l’objectif visé est de développer un réseau d’infrastructures qui permettra de soutenir les secteurs économiques prioritaires que sont les mines, l’agriculture, l’énergie, la santé, l’éducation etc. Il reste qu’en raison des contraintes budgétaires, la Guinée doit recourir aux sources d’investissements alternatifs et innovants dont celles des différents types de contractualisation des relations d’affaires avec le secteur privé et les organisations financières, si elle veut atteindre et maintenir une croissance régulière à deux  chiffres.

Ce qui est sûr, la stratégie du gouvernement est de lancer des projets d’infrastructures et de compléter ses ressources financières limitées pour faire face à la baisse du volume de l’aide au développement, d’une part, et à ses besoins croissants en matière d’infrastructures et de prestations de services publics, d’autre part. C’est à ce titre que la Lettre de Politique met en évidence l’importance d’un cadre légal adéquat indispensable à la participation du secteur privé dans la mise en œuvre de projets à long terme.

Pour y arriver gouvernement compte mettre en place un cadre institutionnel simplifié, cohérent et opérationnel afin que les personnes privées puissent clairement identifier les autorités compétentes et les représentants de l’administration. A rappeler que le cadre institutionnel des PPP est placé sous la haute autorité du Président de la République. Car, après tout, la Loi sur les PPP vise à corriger ces insuffisances. Le Gouvernement va ainsi coordonner les efforts avec ses partenaires technique et financier pour financer les études de faisabilités des projets prioritaires. Attendons donc de voir.

Jeanne Fofana, Kababachir.com

About The Author

Related posts