Oyé et Taliby Sylla dans le viseur des opposants

A Kindia notamment, deux ministres – Oyé Guilavogui du Transport et Cheick Taliby Sylla de l’Energie et de l’Hydraulique – ont joué un rôle nocif dans le processus électoral. Absolument nuls dans leurs secteurs respectifs, mais jugés très proches d’Alpha Condé, à cause entre autres, de leur qualité piètre de ministres de la République, Oyé et Tabily, sont actuellement dans le viseur des opposants.

Dans une déclaration, les opposants réunis autour de Dalein Diallo au QG de l’UFDG ont annoncé : « Ce lundi, 26 février 2018, une ville morte à Conakry et dans les environs va être décrétée. Après cela, ça touchera toutes les régions de ce pays parce que partout, sur l’étendue du territoire, nous recevons les appels de nos militants, de nos sympathisants, des électeurs qui ont les résultats sous la main. Certains ont été bastonnés ; la violence, nous l’avons connue. »

Seulement, « Il y a des ministres comme Oyé Guilavogui, comme Cheick Taliby Sylla qui ne peut pas nous donner l’électricité ; mais, qui peut donner la victoire au RPG. Nous allons mettre à nu tout cela et tous ceux qui se sont comportés de manière anti-républicaine, nous allons les dénoncer et exiger qu’on se débarrasse d’eux parce qu’ils mettent effectivement la paix dans notre pays en danger », regrette le président du Bloc libéral, Faya Milimono.

Jeanne Fofana, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.