Dernières infos

Orientation des 23 656 bacheliers: ticket d’entrée, 30 mille GNF

Orientation des 23 656 bacheliers: ticket d’entrée, 30 mille GNF

L’orientation des 23 656 bacheliers uniquement dans les Universités publiques fait encore jaser, au-delà de l’augmentation mais surtout de la destination des 30 mille GNF devant être payés par chaque candidat. A priori, c’est l’extinction progressive des Universités privées qui est désormais entamée.

Des sources indiquent que le faible taux de réussite est un calcul prononcé pour justement sevré les privés et donc appliquer les recommandations issues du rapport d’audit concocté par Dr Bano Barry. L’orientation faite aujourd’hui était déjà connue par bien des Guinéens. La chape de plomb perdure. Un rapport produit par la commission nationale de réflexion sur l’éducation vient corser la donne avec une des recommandations qui consiste à supprimer lentement les Universités privées et réorienter les fonds à elles alloués dans d’autres réformes du système.

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique est en position pingpong. D’un côté, il est contraint de faire appliquer les recommandations issues des travaux de réflexion de cette fameuse commission, de l’autre, il est mis en face d’un dilemme cornélien. YéroBaldé a multiplié les sorties dans les médias locaux pour se justifier mais sans jamais convaincre. Récemment il était au Démocrate, un hebdomadaire guinéen.

Dans les colonnes de ce journal, YéroBaldé rappelle tout de suite qu’il n’a aucune dent pourrie contre les Universités privées.   Extrait : « On n’a rien contre les privés particulièrement moi. Je n’ai rien contre les privés. Je viens du secteur privé, je sais ce que les privés peuvent apporter à l’enseignement dans notre pays comme ça se fait ailleurs. »

 

Curieux !

 

Jeanne Fofana, Kababachir.com

 

 

 

A propos de l'auteur

Articles similaires