Dernières infos

Nomination de Chérif Bah : un déni à la Justice ?

Nomination de Chérif Bah : un déni à la Justice ?

« Quand une décision de justice intervient, nul n’a le droit de faire un commentaire ni outrepasser cette décision, à plus forte raison prendre un autre contraire à celle-ci. Cellou et son conseil politique n’ont aucun pouvoir pour nommer un vice-président et ne peuvent non plus se substituer au Congrès qui est l’organe supérieur au sein de l’UFDG pour prendre une telle décision. Cellou montre son mépris aux statuts du parti et des lois de la République ainsi qu’à la justice guinéenne. »

Cette lecture faite par Mohamed Lamine Keïta du service com de Bah Oury tranche dans le vif avec le motif de la nomination de Chérif Bah. Du côté de l’UFDG, cette promotion n’a aucunement à voir avec un déni de la justice. Par la voix de Fodé Oussou Fofana, le parti rappelle qu’il est respectueux des décisions de Justice. Pour preuve, il a interjeté appel. Les démarches suivent donc leur cours. Même si cette nomination a curieusement coïncidé avec la victoire de Bah Oury.

« Les gens ont voulu dire que nous ne respectons pas la justice. Nous la respectons. Même si on n’est pas d’accord avec sa décision, nous la respectons parce que nous voulons gérer ce pays. Et quand on veut gérer le pays on est obligé de se soumettre à la justice. C’est pourquoi nous avons interjeté appel. Nous avons dit à la justice que si elle pense qu’en excluant l’ancien vice-président nous n’avons pas respecté les statuts et règlement, elle n’a qu’à nous dire ce qu’on n’a pas respecté. Nous allons respecter et nous allons l’exclure. Si elle veut d’un congrès, nous allons l’organiser et nous allons l’exclure ».

Fodé Oussou n’en dira pas plus. On apprend par ailleurs qu’une délégation du parti devrait aller féliciter le nouveau promu, lundi. Comme pour valider la nomination. De l’autre côté, Bah Oury ne décolère pas. Mais, les jours à venir nous édifieront.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

About The Author

Related posts