La presse guinéenne endeuillée par la disparition d’Abdoulaye Mombéya Diallo

Un autre baobab de la presse guinéenne s’est en allé à jamais ! Elhadj Abdoulaye Foulah Diallo, connu sous le nom d’Abdoulaye Mombéya n’est plus.

Le décès est survenu le mardi 10 juillet 2018 à Sangoyah où il résidait, suite à une maladie, apprend-on d’une source proche de la famille du défunt.

Journaliste renommé qui a consacré une grande partie de sa vie dans le secteur de la communication, Abdoulaye Mombéya était de la famille régnante de Mombeya, une ville du Fouta-théocratique, située dans l’actuelle préfecture de Dalaba.
La presse guinéenne perd en lui un journaliste, un éditorialiste et un médiateur.
C’est dans les années 90 avec l’avènement de la démocratie qu’Abdoulaye Mombéya fraîchement rentré de la Côte d’Ivoire devient célèbre pour ses critiques acerbes publiés dans les colonnes du journal ‘‘Le Progrès’’ appartenant au PRP le parti politique fondé par Siradiou Diallo.
A l’interdiction des journaux partisans suite à l’autorisation des journaux privés, Abdoulaye Mombeya se lance dans l’édition. Il créé notamment le journal ‘‘La Gazette de Guinée’’ avant de se consacrer entièrement au magazine ‘‘Le Palmarès’’.
Durant ses dernières années d’activité, il était membre du club des sages et médiateurs dans l’apaisement des conflits internes aux médias guinéens.
L’inhumation aura lieu aujourd’hui mercredi 11 juillet 2018 après la prière de 14h en la Mosquée de Sangoya.

La rédaction de www.kababachir.com présente ses sincères condoléances à la famille éplorée et à toute la presse guinéenne.

Que l’âme du défunt repose en paix.

Amen !

La rédaction

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.