Dernières infos

Naissance lente et difficile du Cabinet du CFO

Naissance lente et difficile du Cabinet du CFO

Mettre en place les cadres du Cabinet du chef de file de l’opposition n’aura pas été une partie de plaisir pour Dalein Diallo. Les tractations avaient été entamées depuis belle lurette, mais, pas eu grand-chose à se mettre sous la dent. Pendant ce temps, certains tocards déjà à l’anti chambre du Cabinet mettaient la pression du côté de Dixinn bora afin que tout soit meublé ou tout au moins que le partage des millions qui aiguisent tant certains appétits ait lieu.

Des courriers ont été envoyés à certains leaders politiques. Des réponses favorables ont été enregistrées. D’autres semblent avoir décliné l’offre, arguant qu’ils n’ont pas assez de temps pour s’occuper du Cabinet du CFO. Les réponses favorables obtenues ont été vite placées. Même si les critères édictés sont des plus bancals, voire approximatifs et subjectifs. Sans trop attendre que tous les matériaux soient réunis, Dalein Diallo s’empresse à rendre public son premier acte. Avec le cachet pas du CFO mais du président de l’UFDG. Pourtant rien ne presse, au-delà des agités pour les sous. Il n’y avait pas de feu. Il avait donc le temps de bien mûrir ses choix, de largement consulter. Car, sa vie politique en dépend aussi. Loin de toute coloration mercantile.

Le CFO a ainsi péché en publiant un acte au goût d’inachevé, qui alimente la polémique et qui agite la mouvance à travers Damaro Camara menaçant même d’introduire une loi pour amender le statut du chef de file de l’opposition, arguant que Dalein fait du faux et l’usage du faux (Ce sont les mots du député RPG). Il aura fallu Fodé Oussou Fofana pour éclairer les uns et les autres quant à la suite du Cabinet dont la compo actuelle ne fait que raviver les querelles entre leaders politiques de l’opposition dans son ensemble. Les yeux sont aujourd’hui rivés sur la suite accordée à Aboubacar Sylla et Cie.

Jeanne Fofana, Kababachir.com

About The Author

Related posts