Dernières infos

Mort des trois soldats guinéens au Nord-Mali : Une semaine après, le président de l’Assemblée nationale n’en était pas informé

Mort des trois soldats guinéens au Nord-Mali : Une semaine après, le président de l’Assemblée nationale n’en était pas informé

A l’occasion d’une plénière de l’assemblée nationale ce mercredi 14 juin 2017, il se produisit quelque chose d’étonnant à l’hémicycle. En effet, lors des débats, un député de l’alliance républicaine (Bakary Goyo ZOUMANIGUI) a appelé ses collègues députés à l’observation d’une minute de silence à la mémoire des trois soldats guinéens tués le jeudi 08 juin au nord du Mali. Visiblement surpris par « la nouvelle » qui vient de lui être annoncée, le président du parlement qui dirigeait la séance marqua son étonnement. Claude Kory KONDIANO s’est rabattu sur David CAMARA assis à sa droite pour demander des précisions liées à la mort de nos vaillants soldats des casques bleus. Mais malheureusement, son micro n’étant pas fermé, toute l’assistance ou presque entendait ce qu’il soufflait à l’oreille de l’autre. C’est ainsi que l’opinion s’est rendu compte que la deuxième personnalité du pays, le successeur du chef de l’Etat en cas de vacance du pouvoir (selon la constitution) était totalement déconnecté de l’actualité du pays.

Oumar Rafiou DIALLO, kabanews

 

A propos de l'auteur

Articles similaires