Dernières infos

Mise en œuvre des accords de coopération Guinée-France : « le départ de François Hollande n’est pas un obstacle » selon Damantang

Mise en œuvre des accords de coopération Guinée-France : « le départ de François Hollande n’est pas un obstacle » selon Damantang

Les accords de coopération récemment signés entre la France et la Guinée seront suivis d’effets, malgré le fait que François Hollande soit en fin de mandat. C’est en tout cas l’avis du ministre porte-parole du gouvernement qui s’est exprimé ce week-end devant les militants du rpg-arc-en-ciel. Pour se défendre Albert Damantang CAMARA se fonde sur la continuité des Etats.

« Certains qui ne sont jamais contents de ce que président est en train de faire ont trouvé les moyens de dire encore que cette visite du président ne sert à rien parce que le président François Hollande va partir. C’est faut. La France est une République. Lors qu’elle s’engage, il y a la continuité de l’Etat et l’agence française de développement est là » a lancé le ministre Damantang avant d’ajouter : « Ces conventions vont être suivies par ceux qui vont venir de la même manière que nous, on est obligé d’assumer aussi  des conventions que ceux nous ont précédé ont faites ; d’ailleurs ce sont des fois de très mauvaises conventions. C’est la même chose pour la France ».

Au lendemain de l’annonce de la signature de sept accords dans la foulée de la visite d’Etat du président Alpha CONDE, certains adversaires du régime ont juré que ces conventions resteront lettres mortes puis que l’une des principales parties prenantes (le président français François Hollande) doit sous peu quitter les affaires.

Oumar rafiou DIALLO, Kababachir.com

About The Author

Related posts