Dernières infos

Meeting réussi à Kaloum : où était donc B52 confondant suspension et exclusion ?

Meeting réussi à Kaloum : où était donc B52 confondant suspension et exclusion ?

Le meeting de Dalein Diallo à Kaloum a réussi : aucun heurt, des velléités, oui, mais aucune perturbation n’aura été enregistrée. Où était donc B52 confondant suspension et exclusion et menaçant auparavant de saboter le meeting? On n’a pas vu ses traces, encore moins ses menaces à l’exécution. Il a brillé par son absence.

Dissuadé par l’autorisation donnée par le gouverneur de la ville de Conakry et du climat apaisé voulu par Dalein lui-même, B52 a créé le vide. De toutes les façons, le meeting a été encadré et l’ensemble des militants de l’UFDG veillaient au grain pour détecter tous perturbateurs. B52 confond aujourd’hui suspension et exclusion. Pour son cas, il est suspendu pour faute lourde traduite par une escroquerie liée à l’obtention de boutiques à Kaloum. L’homme réagi comme s’il est frappé d’exclusion. Il est le fédéral de Kaloum. Mais, il brandissait la menace de saper le meeting.

Très vite, Dalein a tranché : « S’il y a des délinquants, la gendarmerie sera là », prévient-il. Avant d’ajouter : « Lorsque les gens disent qu’on va empêcher, ça c’est la violation de la constitution. Ils doivent répondre devant la loi. La constitution ne peut pas donner un droit et qu’un simple citoyen se lève pour dire ‘’Je vais l’empêcher ou je vais faire une contre-manifestation’’ ». Dalein a rappelé que l’UFDG a donné la garantie qu’il n’y aura aucune provocation.

B52 a dû comprendre que l’UFDG est un parti républicain. Il reviendra quand il aura fini de purger sa peine. Ce n’est pas une exclusion mais une suspension. La différence est grande !

 

Jeanne Fofana, Kababachir.com

 

About The Author

Related posts