Dernières infos

Médias : La RTG célèbre ses 40 ans dans la misère

Médias : La RTG célèbre ses 40 ans dans la misère

La Radio télévision Guinéenne a célébré dimanche ses 40 ans d’existence. La cérémonie a mobilisé, outre les travailleurs et responsables de la RTG, les membres du gouvernement, la Haute Autorité de la Communication, mais aussi bureau syndical de la RTG.

L’occasion a été mise profit par la section syndicale, pour égrener un certain nombre de difficultés auxquelles sont confrontés les médias d’Etat.

Au nombre de difficultés, il y a les édifices qui sont dans un état de délabrement poussé, les équipements sont insuffisants et ceux qui existent sont vétustes.

S’exprimant au cours de la cérémonie, Sâ Martin Fancinadouno, Secrétaire général de la section syndicale, regrette du fait que le personnel de la RTG ne bénéficie pas de bourses d’études :

« Pendant que nous célébrons les 40 ans de vie de notre télévision nationale, le besoin de formation de tous les cadres se pose avec acuité. La RTG est la seule institution étatique qui ne bénéficie pas de bourses d’études pour ses travailleurs », regrette-t-il.

Face aux difficultés auxquelles sont confrontés les travailleurs de la RTG, Sâ Martin Fancinadouno lance un appel aux autorités guinéennes :

 « Nous sollicitons l’obtention d’un statut particulier… Il résoudra le problème de primes impayées de weekend, de présentation, de fonction et de jour férié ».

Prenant la parole au cours de la cérémonie, le Conseiller personnel du Chef de l’Etat, Tibou Kamara, ancien journaliste, ancien ministre de la Communication et ancien Président du Conseil National de la Communication, regrette du fait que « la RTG n’a pas su accompagner ce mouvement de démocratisation par la diversité et la pluralité des opinions ».

Devant ce manquement, Tibou Kamara conseille les responsables de ce média de s’ouvrir afin de gagner plus d’adhésion de la population.

 

Mariam Diallo, Kababachir.com

 

A propos de l'auteur

Articles similaires