Dernières infos

Manifs politiques : l’opposition est-elle en panne de stratégies ?

Manifs politiques : l’opposition est-elle en panne de stratégies ?

La chape de plomb qui plane sur la tête du régime de Conakry reste les manifestations de rue orchestrées par l’opposition républicaine. Celle-ci n’a plus aucune autre voie de recours. Le Parlement est aphone, les lois sont manipulées, piétinées. Les opposants ont battu le macadam le bilan est lourd : près de cent Guinéens tués, sans aucune justice. L’opposition est-elle donc en panne de stratégie ? Ousmane Gaoual Diallo estime que non.

« Je pense qu’il ne faut pas dire qu’on est en manque de stratégies. Quelles sont les démarches que le parti politique responsable de l’opposition fait ? Il essaye le dialogue, nous avons aussi, les Guinéens sont témoins, on a eu plusieurs dialogues et des conclusions qui ont satisfait tout le monde. Quel est l’aboutissement ? Lorsqu’il n’y a pas de dialogue, lorsqu’il n’y a pas de compromis, lorsqu’il y a la mauvaise foi manifeste dans un camp, qu’est-ce que vous voulez qu’on fasse ? On ne va pas prendre les armes contre le gouvernement. On ne va pas dire qu’on va plus être des Guinéens, on ne va pas renoncer à notre terre, à notre nationalité, à notre pays ! Qu’est-ce qu’on peut faire ? »

La réponse est toute trouvée :« Si la manifestation publique permet de faire bouger les lignes, mais oui ! On utilisera certes cette voie. Ce n’est pas un manque de stratégie. Ça veut dire aujourd’hui que ce sont les leviers de pression qui nous restent pour faire avancer la cause de la Guinée. » De guerre lasse, la rue sera encore l’ultime recours.

 

Jeanne Fofana, Kababachir.com

 

About The Author

Related posts