LETTRE AUX TRANSHUMANTS POLITIQUES GUINEENS

Vous voilà le dos contre le mur de Sékoutouréya, contraints de vociférer contre vos alliés d’hier pour justifier de votre condition de naufragés alimentaires.

Aujourd’hui, mes bras m’en tombent. Je suis très inquiet pour l’avenir de notre pays de voir comment nos politiciens sont aussi facilement corruptibles, dépourvus d’éthique de conviction.

Tous nos pseudo politiciens tombent un à un dans le filet du Pouvoir. Vous êtes des opportunistes qui attendent de voir ce qu’on pêche en eaux troubles. Mais vous vous noierez dans cette mare de la honte.

Nous connaissons maintenant tous ceux qui dînent avec le diable, profitant de la naïveté d’un peuple en mal d’avenir. Vous prétendez commander notre avenir alors que vous ne comprenez rien des attentes du peuple guinéen.

Le traitre n’est ni un vrai allié, ni un ennemi déclaré. Il apparait toujours comme un complice mais en réalité, il est un virus de la démocratie. Le Pouvoir qui se sert de vous comme captifs est aussi coupable. Coupable de débauchages à coups de millions de fg. Coupable de faire croire que le PPTE, KALETA et SOUAPITI suffisent pour sortir le pays de son état de pauvreté chronique.

La Guinée va très mal. Elle a mal à toutes ses institutions: La cour constitutionnelle, l’assemblée nationale, les communes etc. La pauvreté galopante atteint toutes les couches de la population.

Les ignorer, les oublier, continuer à les marginaliser, c’est aggraver les problèmes, exacerber les difficultés sociales, courir le risque d’une véritable explosion sociale, ethnique, économique et donc politique dont personne ne peut envisager l’issue et les conséquences. Vous en serez les premières victimes.

Notre pays ne mérite pas ce “destin”. Mais attention, méfiez-vous des marigots  tranquilles. Leurs crues peuvent être dévastatrices.

Que Dieu sauve la Guinée!

Taliby KABA

France

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.