Les députés en fin de mandat le 5 avril 2019 : le RPG trouve une solution

Rien n’indique que les législatives seront organisées au premier semestre de 2019. Il reste que le mandat des députés actuels expire le 5 avril. Le RPG qui jure que rien ne pourra empêcher la tenue des prochaines échéances se trouve pour autant une solution.

Extrait : «La Cour Constitutionnelle conseillera éventuellement à l’exécutif et au législatif ce qui doit être fait. Il y a eu une jurisprudence en la matière. Les deux législatives de Lansana Conté sont parties de 5 ans à 6 ans jusqu’à 7 ans. Comment ils ont fait, je ne sais pas trop. Maintenant, qu’est-ce qu’il faut faire légalement. Certainement, les juristes nous aideront. » Damaro Camara reconnait dans une interview accordée à Guinée news que : « En ce qui concerne l’expiration de notre mandat, nous avons été installés le 13 janvier 2014. Normalement, le 13 janvier notre mandat se termine. Mais le nouveau code dit que le mandat des anciens se termine à l’installation des nouveaux qui doivent arriver au plus tard trois mois avant la première session. La première session de l’année c’est le 5 avril, donc les élections normalement doivent avoir lieu avant le 5 avril pour que les nouveaux rentrent à la fin du mandat des anciens. »

Selon le RPG, il va falloir absolument une révision du fichier qui va être aussi légal, ça va être encore exceptionnel.  Ceux qui, depuis les dernières élections législatives, ont eu entre temps 18 ans vont avoir le droit de voter. Ceux qui sont morts, vont être extirpés du fichier. Ça pourrait selon le parti présidentiel, avoir un petit glissement mais « notre volonté est d’aller le plutôt que possible aux élections législatives », rassure-t-on.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.