Les consignes de Don Kass à Keira changeront quelque chose?

Alpha Ibrahima Keira aura-t-il le loisir de respecter à la lettre les consignes données par le Chef du gouvernement désormais la trouille dans les veines, au regard des dimensions que prennent les sauvages répressions ciblées ? Qu’est-ce-que ces consignes changeront-elles dans la vie politique de tous les jours ? Pourquoi c’est maintenant que Kassory Fofana se fend ce courrier ? Pourquoi un courrier pas une réunion d’urgence ? Il y a bien des questions qui ne trouveront hélas de réponse que du côté du Palais de la Colombe.

Le ministre de la Sécurité et de la Protection civile qui a déjà pris faits et causes pour les policiers déployés pour le maintien d’ordre lors des manifs aura désormais un choix à faire. Entre son instinct et la rage qui le guident et la mission républicaine à laquelle il est astreint ce qui est sûr, sentant le risque qu’il prend, le premier ministre donne cette directive : « Cette directive doit être fermement réitérée à l’ensemble de la chaîne de commandement dans le maintien d’ordre afin que SEULS les moyens conventionnels ne soient utilisés lors des opérations. Aucune transgression à cette disposition ne saurait être tolérée », a réitéré le Premier Ministre Kassory Fofana dans la lettre qu’il a adressée à son Ministre chargé de la Sécurité et de la Protection Civile.

Parallèlement à cette demande, Don Kass invite le Garde des Sceaux à « de donner des instructions fermes à l’ensemble de vos services compétents et d’en assurer un suivi rigoureux. Il y va de la crédibilité de l’Etat, de l’honneur de la justice et surtout de la paix et de la stabilité dans notre pays. » De la poudre aux yeux !

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.