L’Equipe de France est arrivée en Russie

Au lendemain de son match contre les Etats-Unis, l’Equipe de France a rallié la Russie. Les Tricolores ont même déjà rejoint leur camp de base.

Six jours avant son premier match de Coupe du Monde contre l’Australie et au lendemain de la rencontre amicale face aux Etats-Unis (1-1), l’équipe tricolore et le reste de la délégation française sont arrivés en Russie, terre hôte du tournoi planétaire. En début de soirée, et après avoir décollé de Lyon deux heures auparavant, les Bleus ont atterri à Moscou.

Noël Le Graët, le président de la fédération, et Didier Deschamps, le sélectionneur, ont été les premiers à sortir de l’avion. Ils étaient suivis par le capitaine Hugo Lloris et le reste de l’équipe. Contrairement aux autres délégations, les Français ne se sont pas éternisés sur le tarmac de l’aéroport pour une série de clichés.

Après son arrivée, l’Equipe de France a directement pris la direction d’Istra, la ville située à 80 km de la capitale et qui sera leur camp de base durant la majorité du tournoi. Un comité d’accueil devrait notamment leur être réservé de la part du personnel de l’hôtel Gardenn Inn. Un hôtel sans grand luxe, mais assez confortable et que le staff a déjà eu la possibilité de visiter.

Pour effectuer leurs séances d’entrainement, les Tricolores devront faire un trajet de 10 kilomètres. Et c’est quasiment la même distance qui les sépare du centre des médias. Deschamps et ses hommes ne devraient cependant pas s’y présenter très souvent, puisque, ne serait-ce que durant le premier tour de l’épreuve, ils vont devoir parcourir 2649 kilomètres pour se rendre et aussi revenir de leurs lieux de matches (Kazan, Ekaterinbourg et Moscou).

Avant les Bleus, dix autres sélections, parmi les 31 qui visitent la Russie pour cette compétition, avaient déjà pris leurs quartiers. C’est le cas de l’Arabie Saoudite, de la Tunisie, de l’Argentine, du Pérou, de l’Egypte, du Portugal, de l’Uruguay, du Maroc, de l’Espagne et de l’Islande. Le Brésil devrait aussi suivre dans la soirée.

http://www.goal.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.