Le SLECG avec les forces sociales : rien de surprenant !

On l’avait vu venir et du coup, il n y a rien d’étonnant que le SLECG d’Aboubacar Soumah rallie les forces sociales, en lieu et place de l’Inter centrale CNTG-USTG.

 

 

En effet, le camarade Soumah quant à lui ne se fait aucune illusion. Le tandem CNTG-USTG est plutôt opportuniste, selon le syndicaliste, ajoutant que ce tandem veut faire semblant d’aller en grève afin de « se sucrer auprès du gouvernement comme ils en ont l’habitude. Donc, c’est pour cela que nous nous sommes dits que ce n’est pas la peine de nous impliquer, parce que ce sont des responsables qui ne sont pas honnêtes avec le peuple, ils ne cherchent que leur propre intérêt, une fois qu’on leur remet de l’argent, c’est fini et avec cette grève c’est jusqu’à un certain niveau, elle n’aboutira même pas. »

 

Aboubacar Soumah sur mosaïque Guinée entend faire payer ses pairs d’en face toute leur outrecuidance qui s’est traduite par une traitrise historique. On se rappelle que Soumah et ses affidés avaient été livrés à la vindicte par Louis Mbemba Soumah et les autres dont K au carré et Damantang Camara. Mais, il a tenu bon. Il refusé d’être corruptible. Qu’il déclare donc aujourd’hui de rallier les forces sociales au lieu l’inter central, il n y a rien d’étonnant. Bien logique, à deux ans de sa retraite.

 

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.