Le PSG et l’OM en baisse, l’OL en hausse : les comptes des clubs de Ligue 1 sont connus

La DNCG a dévoilé les comptes des clubs de Ligue 1 et de façon plus large le rapport financier 2016-2017, ce vendredi.

La LFP a publié ce vendredi sa synthèse économique de la saison 2016/2017. Les clubs de Ligue 1 ont généré une perte de 93 M€. Le LOSC et l’OM, par exemple, ont réalisé de gros efforts financiers la saison passée avec l’arrivée de nouveaux investisseurs et possèdent donc de facto un résultat net grandement déficitaire d’un peu plus de 40 M€ chacun.

La situation de Lille est délicate étant donné que la DNCG a fait savoir au club nordiste qu’il pourrait connaitre une possible relégation la saison prochaine si ses comptes ne sont pas redressés. Un problème auquel s’ajoute la situation sportive très préoccupante du club. Le PSG enregistre lui un total de 18 M€ de pertes sur l’exercice précédent alors que l’OL est lui dans une position positive (4,856 millions d’euros nets).

À titre de précision, la DNCG a clôturé au 30 juin 2017 alors que les clubs ont fermé leurs exercices comptables au 31 juillet 2017.Dans son communiqué, Jean-Marc Mickeler, le Président de la DNCG, a tenu à souligner la poursuite des efforts fournis par les clubs depuis plusieurs années. « Ces résultats témoignent des efforts engagés par les clubs professionnels pour diversifier leurs sources de revenus tout en restant attentif à l’évolution de leurs charges d’exploitation. La poursuite de cette dynamique vertueuse nous parait indispensable pour faire diminuer l’importance du résultat des mutations dans la formation du résultat net et réduire la part aléatoire de ce résultat. Dans ce contexte, le renforcement des fonds propres nous semble aller dans le bon sens. Nous encouragerons les clubs à poursuivre ce travail afin de rendre le football professionnel français toujours plus solide et attractif. »

L’article continue ci-dessous

Pour sa part, Didier Quillot, le Directeur Général Exécutif de la LFP, s’est montré positif : « L’attractivité retrouvée du football français est confirmée par la hausse générale des recettes d’exploitation, que ce soit la billetterie, le sponsoring ou encore les droits audiovisuels. Les clubs sont désormais  » acheteurs  » sur le marché des transferts, c’est-à-dire en phase d’investissements », a-t-il déclaré.

Voici les résultats nets des clubs de Ligue 1 au terme de l’exercice 2016-2017:

Angers : + 4,993 M€
Bordeaux : – 14 484 M€
Caen : + 1,354 M€
Dijon : + 2,223 M€
Guingamp : + 0,921 M€
Lille : – 40,493 M€
Lorient : + 5,8 M€
Olympique Lyonnais : + 4,856 M€
Olympique de Marseille : – 42,430 M€
Metz : + 0,537 M€
Monaco : + 0, 011 M€
Montpellier : + 0,171 M€
Nancy : + 4,474 M€
Nantes : + 0,457 M€
Nice : + 1,787 M€
Paris SG : – 18,841 M€
Rennes : – 1,508 M€
Saint-Etienne : + 1,558 M€
Toulouse : – 4,725 M€

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.