Le ministre du Budget répond à Dalein : «L’économie se construit dans le temps »

Le ministre du Budget a répondu, dimanche dernier au chef de file de l’opposition. Pour rappel, Cellou Dalein Diallo avait récemment proposé, pour sortir de la crise, « due à la gabegie financière, au détournement des fonds publics par certains cadres de l’administration », proposé une solution.

Il s’agissait notamment de « diminuer les budgets de souveraineté, du Président de la République, du Premier ministre, du Président de l’Assemblée nationale. » De son côté, en sa qualité de chef de file de l’opposition« Je suis prêt à renoncer à une partie de mon budget pour satisfaire les enseignants, pour que nos enfants aillent à l’école.»

Avec beaucoup de sagesse, le ministre du Budget se plaint : « J’entends par-ci par-là que le gouvernement peut faire un peu effort. Or, si vous faites de mauvaises additions du budget, sans tenir compte de votre capacité, ça ne peut pas aller. C’est ce que nous avons estimé supportable que nous avons proposé. Nous ne refusons pas les 40%. Nous demandons juste d’échelonner. »

Et d’ajouter pour la gouverne de Dalein Diallo :« L’économie se construit dans le temps moyennant des réformes pour éviter des dérapages et être en phase avec nos partenaires. Le budget du chef de l’opposition vaut cinq milliards. Or, l’État a besoin de 500 milliards. Ce qui ne représenterait même 0,1%. Nous avons proposé d’autres coupes. Ce sont ces coupes, qui nous ont permis de ramener cet échelonnement d’octobre en mai. Si vous demandez de faire d’autres coupes, c’est nous demander de retirer à Paul pour donner à Pierre. ».

auvaise volonté ou pas, Mohamed Lamine Doumbouya a lui donné la réponse du gouvernement. Et c’est curieux aussi que Dalein parle au hasard…

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.