L’Arabie saoudite lance la construction d’une immense cité du divertissement

Le roi saoudien Salman lance ce samedi 28 avril la construction de la cité du divertissement d’al-Qiddiya, proche de la capitale Riyad. Elle fait partie d’une série de méga-projets que le jeune prince hériter Mohammed ben Salman veut réaliser dans le cadre de son plan « vision 2030 ».

La cité d’al-Qiddiya sera construite à 40 kilomètres au sud-ouest de Riyad. Étendue sur une superficie de 334 km², elle sera composée d’installations sportives, culturelles et de divertissements, avec notamment un parc safari.

A l’image du Disneyland de Paris, des centres commerciaux, des restaurants et des hôtels vont être construits également. L’objectif du projet est économique : le royaume souhaite séduire les jeunes. Près des deux tiers de la population sont âgés de moins de 35 ans et on estime que les Saoudiens dépensent jusqu’à 30 milliards de dollars par an pour voyager et consommer à l’étranger.

Avec une économie fortement dépendante du pétrole, l’Arabie saoudite entend diversifier ses ressources. Al-Qiddiya fait partie entre autres d’une série de grands projets que le royaume veut réaliser d’ici 2030, comme la construction d’une gigantesque zone de développement technologique à l’image de la Silicon Valley ou encore un ambitieux projet touristique consistant à transformer une cinquantaine d’îles de la mer Rouge en stations balnéaires de luxe.

RFI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.