L’appli HQ Trivia séduit un million d’Américains par jour

Lancée de manière confidentielle l’été 2017, HQ Trivia réunit jusqu’à un million de joueurs tous les jours et fait désormais partie des 10 applications les plus téléchargées aux Etats-Unis. À tel point que certains y voient déjà l’avenir des jeux télévisés.

Avec notre correspondante à New York,Marie Bourreau.

C’est une application destinée à ceux qui ont du temps, de la culture générale et un smartphone, disponible sur Apple et Android. Soit une sorte de Trivial Poursuit collectif. Une fois l’application téléchargée – gratuitement -, le téléphone rappelle qu’une nouvelle partie de HQ Trivia est disponible deux fois par jour : à 15 heures et 21 heures, heure de New York (20 heures et 2 heures TU).

Après un compte à rebours en musique, le jeu démarre et tout s’emballe. En réalité, il ne s’agit pas que d’un simple quizz de culture générale mais d’un véritable jeu dans la veine de « Qui veut gagner des millions ? », qui inclut un animateur en studio à New York qui réagit en direct, ainsi qu’un générique, le tout pour maintenir les utilisateurs en haleine. Ceux-ci deviennent alors spectateurs et joueurs à la fois. C’est sans doute sa formule de succès.

Car le jeu est assez classique : 12 questions de culture générale, un choix de trois réponses et 10 secondes pour y répondre. À la clé, des gains assez minimes, d’une moyenne de 2 500 dollars [environ 2 000 euros] à partager entre les joueurs de l’équipe gagnante.

800 personnes reparties avec 2,85 dollars chacun

L’addiction partagée par près d’un million de joueurs par jour est certainement due à l’effet de groupe. Des entreprises laissent des employés jouer ensemble en salle de réunion, par exemple, ou encore des nouvelles expressions ont émergé avec l’esprit communautaire « HQ » : les joueurs se font appeler les « Hcuties » [H-mignons] et la personnalité du présentateur Scott Rogowsky, un jeune acteur au très fort débit vocal qui enchaîne les vannes entre les questions.

Le jeu commence avec des questions assez simples – on doit par exemple répondre que l’on jette du riz sur les mariés et non pas des sushis – cela se corse au fur et à mesure que l’utilisateur s’approche du palier 12, le plus difficile. Du million de joueurs quotidiens, ils ne sont que 800 au dernier niveau. Ces experts ont fini la partie avec 2,85 dollars [2,29 euros] chacun.

Un financement à changer

Le jeu, qui n’a pour l’instant pas de publicité, se finance uniquement grâce à des levées de fonds dans la Silicon Valley. Mais cela ne saurait durer. Pour la fidéliser les utilisateurs, les deux concepteurs de l’application – les mêmes créateurs de l’application vidéo Vine, rachetée par Twitter en 2012 – ont bien l’attention de proposer des gains plus importants aux joueurs. Ils se verront dans l’obligation de faire appel à des annonceurs, qui pourraient se bousculer pour en faire partie, étant donné le succès du jeu.

HQ Trivia a d’ailleurs fait passer une publicité de 12 secondes (tirée d’une vidéo devenue virale en janvier) sur la chaîne NBC trois minutes avant le début du Super Bowl dimanche 4 février, alors que la start-up à la tête de l’appli avait déjà réussi à lever 8 millions de dollars et est en négociations pour augmenter son capital d’environ 100 millions de dollars.

Source RFI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.