LABE : Le Palais de la Kolima transformé en dépotoir d’ordures

Après le déguerpissement des occupants  illégaux du Palais de la Kolima sis au quartier Dow Saaré à causes des débauches constatées, l’endroit est devenu de nos jours un dépotoir d’ordure ou foux et chiens errants sont devenus maitres des lieux. Pourtant, une commission de gestion avait été mise en place par le préfet de Labé, EL  Safioulaye Bah.

Autrefois, joyaux culturelle et touristique, le Palais de la Kolima qui est à l’abandon est transformé en un dépotoir d’ordures. Une situation que déplorent les riverains qui font une demande aux autorités. Thierno Aliou Tounkara  est habitant du quartier: « C’est une mauvaise image pour le quartier parce que c’est un lieu public, un lieu de rencontre là ou beaucoup d’évènement se tiennent. Les étrangers qui viennent visiter Labé, leur lieu de rencontre c’est-ici. Le Palais de la Kolima est devenu un palais  des charognards, un palais d’ordure et de bandits ou les gens jettent des animaux morts, nous avons mal à respirer dans ce quartier-là. Nous sollicitons une aide auprès du préfet. » Affirme-t-il.

Autre résident du quartier, El Mamadou Lamarana Diallo affirme que ses ordures encombrent à plus d’un titre tout en demandant de l’aide.  « Ces dépotoirs nous dérangent beaucoup, la plupart du temps c’est la nuit qu’ils viennent déverser les ordures ici, nous faisons souvent le constat le matin, les odeurs sont vraiment insupportables. Nous demandons à ce qu’on nous aide pour enlever ce dépotoir ici. » A plaidé ce riverain dans une inquiétude.

Plusieurs personnes qui habitent l’alentour pointent un doigt accusateur sur les  habitants de ce quartier de Dow Saare et certain fou qui viennent jeter les ordures à ce niveau. Ils accusent le comité de gestion mis en place d’incapacité et d’être juste là pour encaisser de l’argent.

Interroger sur le sujet, le président du comité de gestion précise que des mesures et initiatives de gestion sont en cours d’exécution, un assainissement sera effectué à la fin de cette semaine :« On a pris des mesures autour de ça, nous viendrons rencontrer monsieur le Préfet, il va nous accompagner et nous dire quelle piste de solution appliquer pour que les gens arrêtent de jeter les ordures là-bas, soit on va mettre un PA sur place ou une équipe de patrouille la nuit au cas où  on arrive à prendre un qui jette les ordures, les autres prendront l’exemple sur lui. » averti le responsable.

Il y a de cela plus de cinq mois, le Préfet de Labé avait fait un appel d’offres pour toute entreprise, société ou personne voulant aménager l’endroit afin de le rendre un lieu de rencontre et d’échange entre les jeunes.

Thierno Oumar Tounkara, correspondant kabanews à Labé

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.